Sampaoli : "On va attendre le dernier moment pour Ünder"

Six questions à Jorge Sampaoli avant le match Galatasaray-OM en Europa League.

Publié le 24/11/2021 à 18:53

Comment se reconcentrer sur le football après ce qui s'est passé à Lyon ?

Jorge Sampaoli : "C'est toujours différent quand on passe d'une compétition à l'autre. Malgré les incidents à Lyon, on doit rapidement tourner la page et penser à ce match qui va déterminer la place de l'OM en Europe. On doit récupérer les points qu'on n'a pas pu gagner avant. Dans cette compétition difficile, il faudra être tranchant demain dans les moments où on aura besoin, face à un adversaire qui est en train de faire un bon parcours."

Comment faire sans Payet ?

J.S. : "L'absence de Dimitri modifie certaines choses. L'incertitude concernant Ünder également, ainsi que l'absence de Rongier dans un effectif aussi réduit que le nôtre. On doit réfléchir si on fait du poste pour poste ou s'il faut changer de système, dans un match rappelons-le décisif. On doit venir pour gagner demain et on doit trouver la meilleure manière avec les joueurs qu'on a pour poser des problèmes à une équipe très agressive quand elle joue ici chez elle."

Comment gérez-vous le fait d'avoir en Europa League dominé la plupart des matchs mais sans être récompensé au niveau comptable ?

J.S. : "C’est vrai que l’on a sûrement été plus fort footballistiquement que nos adversaires lors des quatre premiers matchs. Mais on n’a pas été capable de profiter de cette domination et de gagner des matchs. On est donc dans l’obligation de gagner et ce match est un peu une dernière chance si l’on veut rester en vie en Europe. Il y a eu beaucoup d’efforts de la part des joueurs depuis le début de cette compétition mais on doit avoir conscience qu’il faut désormais plus d’efficacité pour valider ces bonnes prestations, car c'est un argument vital dans le football."

Il faudra faire avec l'ambiance du stade demain...

J.S. : "Oui on sait que l'ambiance sera très chaude, mais c'est motivant. La communication sur le terrain sera difficile, mais personnellement j'adore ce genre d'ambiance. J'ai hâte de jouer ce match. Ca me fait plaisir d'être là. Ce sera un match très intense."

Qu'avez-vous travaillé tactiquement pour ce match décisif ?

J.S. : "On a travaillé le plan de jeu et le scénario du match, notamment par rapport à comment joue cette équipe de Galatasaray. C'est une équipe très agressive, on s'attend à ça, car elle jouera dans son stade et ça renforcera son agressivité. Nous on vient avec un plan clair, savoir qui va jouer, comment, dans quels espaces, comment on va avoir la supériorité numérique. C'est ça qui est lié à notre plan de jeu pour obtenir la victoire."

Ünder va pouvoir jouer le match ?

J.S. : "On attendra le dernier moment pour voir s'il a récupéré et s'il est en état de jouer. Pour nous c'est fondamental, c'est un joueur qui est vital. Il y a aussi l'absence de Rongier et Payet qui sont très importants pour nous. Ce qui va décider de sa présence, ça va être évidemment l'évolution de la blessure et surtout sa récupération."