Découvrez le nouveau Phocéen Accès à la beta

Sampaoli : "L'équipe a fait tout ce qu'elle a pu !"

La réaction de Jorge Sampaoli après le match nul de l'OM au Feyenoord (0-0). Il estime que les Olympiens ont tout donné, mais que la sortie sur blessure de Payet a changé le match. Il défend également les entrants (Milik, Lirola, Bakambu) et évoque les trois derniers matchs de la saison.

Publié le 06/05/2022 à 00:22

Quelle est votre analyse du match ?

Jorge Sampaoli : "Le match nous était favorable jusqu’à la sortie de Payet. Ensuite, il y a eu dix minutes confuses. En seconde période on a cherché une autre façon de faire, un autre système de jeu en essayant de passer par les côtés. On a eu de la densité en attaque, mais pas de précision. On n’a pas su s’imposer dans la surface adverse. Mais je tiens à souligner que l’équipe a fait tout ce qu’elle a pu, à aucun moment elle n’a baissé les bras."

Quelle est la gravité de la blessure de Payet ? Et le match peut-il laisser des traces ?

J.S. : "Pour Payet on ignore la gravité de sa blessure, les médecins verront ça demain lors des examens. Concernant l’usure de ce match intense et exigeant, on verra ça dimanche. L’équipe a fini avec beaucoup de colère, car malgré tout ce qu’elle a proposé et recherché, elle n’a pas réussi à gagner ce match. Il faut tourner la page, récupérer et voir quels sont les joueurs les plus en forme pour jouer contre Lorient, il faut repenser à notre objectif en championnat."

Les entrants n'ont-ils pas manqué d'impact ?

J.S. : "Ils ont essayé. Il y a eu un rendement très élevé de la part de certains joueurs, pour d’autres c’était un peu plus dur. Mais la sortie de Payet a beaucoup changé le match, car sans lui, le plan de jeu était différent, il a le fallu changer. Pape Gueye a dû sortir à la mi-temps alors qu’il avait été très bien en première mi-temps, il pouvait ouvrir le pentagone qu’on avait avec Gerson. On a donc dû modifier le plan en trouvant une alternative, avec deux pointes. Mais il fallait avoir le même rendement pour finir les actions, on attendait ça d’eux, mais ils ont essayé, ils ont beaucoup donné, j’insiste sur ça."