Sampaoli : "En Europa League, la chance n'est pas avec nous"

La réaction de Jorge Sampaoli après le match nul de l'OM face à la Lazio (2-2) en Europa League.

Publié le 05/11/2021 à 00:40

C'était un match frustrant ?

Jorge Sampaoli : "C'était un match très complexe, il y a eu plusieurs situations qui l'ont prouvé. On a fait une grosse première mi-temps, très dominatrice. Finir à égalité à la pause ce n'était pas mérité. On a encaissé le 2e but rapidement en 2e mi-temps, mais mon équipe a lutté jusqu'à la dernière seconde pour gagner. On savait qu'on avait une équipe expérimentée en face. On a quand même réussi à jouer sans peur, à jouer avec beaucoup de courage et de personnalité. Mais malheureusement, dans cette Europa League, la chance n'est pas avec nous, par rapport à d'autres occasions qu'on a eues dans le tournoi. Maintenant ce qui est important c'est de gagner les deux matchs qu'il reste."

Pourquoi avoir changé Kamara par Harit ?

J.S. : "C'était pour changer le système de jeu, pour essayer d'avoir plus de un contre un dans les couloirs, et pour mettre Rongier au milieu de terrain afin de donner un peu plus d'équilibre. Il fallait réussir à jouer contre une équipe qui était solide défensivement en essayant de casser un peu le jeu et les espaces, ainsi que de changer en passant de gauche à droite. Ce changement c'était également pour doubler la position avec Pol (Lirola) à droite."

Qu'avez-vous pensé des projectiles qui ont entrainé cinq minutes d'arrêt de jeu en première mi-temps ?

J.S : "C'est dommage et ça n'avait pas de sens. Il ne restait que 5 minutes avant la mi-temps, on contrôlait totalement le match. C'est une situation qui a été négative pour nous. Les gens devraient être là pour profiter du spectacle et non pas pour faire ce genre de choses. Je trouve très ridicule ce type de comportement, car le match ne mérite pas cela."

Il y a une injustice pour votre équipe en Europa League ?

J.S. : "Il n'y a pas vraiment de justice dans le football. Honnêtement on a été à la hauteur des quatre matchs. On a joué avec beaucoup de courage et de personnalité. Si on réussit à avoir toujours cette même conviction durant les prochains matchs, je pense qu'on peut se qualifier."

Vous prenez le 2e but sur une erreur individuelle...

J.S. : "Je ne me focalise pas sur ça. Sur le premier but, on a relancé au large et au final c'est là où on a encaissé le but après, avec le corner de Luis Alberto. Il faut vraiment qu'on soit plus attentif sur ces ballons et mieux maintenir et gérer le jeu. Je suis plus préoccupé par le premier but que l'erreur du 2e but, parce que tout au long du match, on est reparti de derrière et ça a fonctionné, donc je ne vais pas changer mon style de jeu à cause de ça."