"Radonjic, un peu comme Ben Arfa ou Walcott"

Nemanja Radonjic enfin lancé ?

Publié le 07/12/2019 à 08:18

Nemanja Radonjic devrait de nouveau débuter sur le banc dimanche soir contre Bordeaux. L'international serbe fait beaucoup parler de lui ces dernières semaines avec notamment ses deux buts, à Toulouse et contre Brest.

Dans L'Equipe ce samedi, on lui consacre même une page pour un portrait dans lequel on peut lire les propos par exemple de l'ancien analyste vidéo de l'OM Thomas Benedet, parti l’été dernier : "Il nous a tout de suite tapés dans l’œil. Ce mec fait des choses que peu de joueurs sont capables de faire : une vitesse folle avec le ballon et ces appels croisés dans le dos de la défense, un peu à la façon de Theo Walcott. Le genre de déplacements que seuls des joueurs expérimentés produisent. (...) C’est un artiste, un peu comme Ben Arfa : il a de la folie en lui".

De la folie, c'est à peu près ce qu'en pense le groupe, comme Jordan Amavi l'a confié après le but contre Brest : "Vous voulez que je vous dise sérieusement ? C'est un niqué. Il est niqué ce mec (sic). C'est Nema, c'est du Nema, je n'ai rien d'autre à dire. Il prend le ballon, il y va tout seul et il met un superbe but. C'est marrant parce que le défenseur de Brest, juste après le but, il dit 'On ferme'. Mais Nema en avait décidé autrement."


Sur le même sujet : Les 5 dates du réveil de Radonjic


Dans La Provence, Bouna Sarr confirme les propos de son homologue côté gauche : "Nema, c’est le plus déroutant, quitte à se dérouter lui-même ! Des crochets, des accélérations, des changements de rythme et de direction. Quand il a marqué à Toulouse, on m’a dit que le coach avait soufflé : "Il a été nul, mais il marque". Comme quoi, il nous surprend tous ! Potentiellement, il est incroyable en termes de vitesse et de dribble. Je plains les défenseurs qui tombent sur lui quand il est dans un bon jour. Il a ce côté insouciant, imprévisible".

Didier Camizuli, l'ancien entraîneur de Consolat, lui, semble conquis par le potentiel du joueur : "Je n'étais pas pro-Radonjic, mais avec le travail de Villas-Boas... Alors Radonjic, c'est vrai qu'il est fou, mais il a un talent ! Ce sont des joueurs que j'adore dans l'attitude, la façon de jouer, ça va droit au but. Mais c'est vrai qu'il a du déchet". Des propos à retrouver en vidéo dans la partie du Talk Show sur Le Phocéen qui lui était consacrée.