Pélissier parle de l'impact du Vélodrome sur ses joueurs

Christophe Pélissier, l'entraîneur de Lorient, revient sur la défaite de son équipe 4-1 au Vélodrome contre l'OM ce 17 octobre 2021 pour le compte de la 10e journée de Ligue 1.

Publié le 18/10/2021 à 01:41

Christophe, que pensez-vous de cette défaite 4-1 à Marseille ?

Christophe Pelissier : "Je trouve que le score est lourd. Un problème d'efficacité sûrement, parce que j'ai vu qu'on avait tiré le même nombre de fois au but que Marseille. Je trouve que sur certains points on a été tendres et naïfs. A partir de là, on s'est fait sanctionner par une équipe de haut niveau, il n'y a pas de souci. Mais à 1-0, on a la balle de 2-0, mais on ne sait pas la mettre. A 2-1 on a des situations pour rentrer dans la surface, on n'ose pas, derrière on prend le 3-1. Après c'est compliqué... On va repartir au travail pour ne pas gâcher notre début de saison". 

Ce n'était pas évident avec l'ambiance du Vélodrome ?

C.P : "A la mi-temps je trouvais qu'on avait fait beaucoup d'erreurs techniques que l'on n'a pas l'habitude de faire. Je pense qu'il y avait des situations à jouer avec un peu plus de justesse technique et on en a manqué. Est-ce que c'est l'environnement, est-ce que certains joueurs découvraient le fait de jouer dans des stades pleins comme ça ? Sûrement, mais ça ne doit pas être une excuse. Ce sont des matchs qui doivent permettre de grandir dans une carrière. Certains ont touché du doigt le fait qu'il va falloir bosser pour y arriver". 

C'était compliqué de contenir Payet et Milik ?

C.P : "Des équipes de haut niveau comme ça ont des joueurs de talent. On voulait réduire leur influence. On l'a bien fait sur la première mi-temps en ayant un bloc compact. Après le troisième but est sur une perte de balle alors qu'on doit attaquer pour égaliser. Ce n'est pas ça qui nous pénalise, donc. Guendouzi a fait un gros match aussi, félicitation à lui".