OM : Villas-Boas donne sa vision sur ce qu'il s’est passé samedi

Le témoignage d'André Villas-Boas après les incidents de samedi à la Commanderie.

Publié le 02/02/2021 à 15:02

Comment avez-vous vécu ce qui s'est passé samedi au centre Robert Louis-Dreyfus et comment va le groupe ?

André Villas-Boas : "C'est dur, difficile à vivre, il y a eu des actes de violence graves. On a été chanceux au final. A un moment, sur le pont, il y a 30 à 40 personnes qui n'ont pas voulu entrer dans le bâtiment. Dix personnes sont entrées dans le bâtiment et c'était dur à vivre. On a été chanceux, il y a eu une bonne intervention des mecs de la sécurité et une prise de conscience des gens qui étaient sur le pont. C'était un moment de choc, on a été chanceux parce que personne n'a été gravement blessé, mais ce fut très dur à vivre. J'ai vu un incident pareil lors de l'invasion de l'académie sportive du Sporting (en mai 2018, ndlr), un incident qui a mal fini avec beaucoup d'agressions de joueurs. Dans ma tête, je me suis dit que ça pouvait se passer une autre fois et c'est pour ça que je suis sorti immédiatement pour essayer d'apaiser les incidents. Mentalement, je pense que c'est passé, on est en contact directement avec les personnes responsables de notre sécurité ici à l'OM. On n'était pas en conditions pour jouer ce match. Je remercie Julien Stéphan pour son message personnel, le Stade Rennais, Nicolas Holveck pour sa bonne prise de position par rapport à l'incident. Maintenant, c'est du passé, il y a des actions judiciaires par rapport à ce qui s'est passé. Ca va rester dans ma tête pendant beaucoup de temps. Je ne peux pas me dissocier de la frustration de ces personnes. C'est la frustration maximale qui porte à des actes comme ça. Il y a des limites, ils les ont surpassées. Regarder ce type de frustration par rapport à ce moment, c'était dur".