OM : Sampaoli explique sa méthode pour faire tourner

Avec les matchs qui vont s'enchainer, Jorge Sampaoli explique sa méthode pour les rotations au sein de son effectif.

Publié le 21/09/2021 à 16:25

Coach, pour l'instant, vous êtes en réussite lors de vos rotations, sur quoi vous basez-vous pour les effectuer ?

Jorge Sampaoli : "L'exigence qu'on a nous demande d'avoir tout le monde à 100%. La concurrence dans un effectif plutôt équilibré, égal, implique tout le monde. Le calendrier chargé va nous obliger à faire du turnover. On a toujours cette nécessité de performer à chaque match. Tout le monde doit être à 100%. Et puis moi aussi, je suis exigeant et vous verrez que les noms sur la feuille de match vont continuer à changer à chaque match".

Est-ce que vous avez prévu de faire reposer quelques joueurs très utilisés demain ?

J.S. : "Il y a cette exigence du match de Rennes que l'on a vue. On a pu voir avec les statistiques qu'il y a beaucoup de fatigue chez certains. Sur la fin du match, ça commençait à se voir de plus en plus. On fait attention parce que ça pourrait nous amener vers de possibles blessures. Et on doit faire très attention parce qu'on a un effectif réduit, assez court, donc on doit éviter à tout prix d'avoir des blessures. C'est pour ça qu'on va continuer le turnover".

Arkadiusz Milik est-il en état de jouer ?

J.S. : "Milik a vu le chirurgien qui l'a opéré, il lui a dit que ça allait très bien et qu'il était proche d'un retour, mais pas encore, parce qu'il y a toujours un risque. On pensait qu'il serait là pour ce match, mais on verra s'il aura un peu de temps de jeu face à Lens. On espère comme vous tous le revoir très vite avec nous".

En défense centrale, vous ne faites pas beaucoup tourner. Pourquoi ce socle défensif est très important pour vous et quelle est la marge de progression ?

J.S. : "C'est très important dans cette zone du terrain qu'ils continuent de jouer parce que ce sont des jeunes joueurs qui ont très peu joué ensemble et qu'ils ne se connaissaient pas. A ce poste, on a fait peu de rotations, mais il va y en avoir parce qu'il y a de la fatigue chez Luan (Peres) et Saliba, on l'a vu statistiques à l'appui. On doit prendre tout ça en compte, on a un effectif très court. Ils ont quasiment tout joué et on doit faire très attention avant la trêve internationale qui arrive".