OM : Sampaoli explique pourquoi rien n'a fonctionné

Jorge Sampaoli détaille pourquoi l'OM a été en difficulté tactiquement ce soir contre Strasbourg.

Publié le 01/05/2021 à 01:05

Pourquoi ces difficultés ce soir pour faire le jeu ?

Jorge Sampaoli : "On a joué contre une équipe qui nous a gênés, avec des lignes de cinq, beaucoup de percussion. Ca nous a frustrés. On n'a pas réussi à jouer dans le dos des adversaires, ils ont réussi à nous empêcher de jouer. On a eu du mal à se positionner. On a insisté, on a essayé, on a poussé, mais malheureusement, on n'a pas réussi. En première mi-temps, on aurait pu marquer avec Balerdi et Milik. Contre ce genre d'équipe, si on n'arrive pas à marquer rapidement, offensivement ça devient compliqué".

On a l'impression qu'il y a eu moins de passes vers l'avant, c'est votre avis ?

J.S. : "En première mi-temps, au niveau du milieu de terrain, on a pris de mauvaises décisions au lieu d'ouvrir, on a plus joué sur les déplacements. On s'est neutralisés au final, alors qu'il fallait jouer par les extérieurs. L'entrée de Luis Henrique a aidé à nous imposer en un contre un par l'extérieur. Ça a été dans l'ensemble un match compliqué, la lecture offensive a été bien neutralisée. Ensuite, l'équipe a été meilleure dans la transition, on a occupé le camp adverse et on a réussi à égaliser".

Les joueurs ont-ils été trop mous et vous ont-ils déçu ?

J.S. : "L'attitude des joueurs était plus liée à la frustration de ne pas pouvoir dominer dans le camp adverse et de subir un marquage très serré des adversaires. Ce n'est pas tant que les joueurs ont été mous, mais c'est plus une question d'imprécision. On a eu peu d'espaces, il fallait pouvoir se démarquer dans un match où l'adversaire cherchait systématiquement à neutraliser nos attaques sans essayer de contre-attaquer la plupart du temps. Ce n'est pas tant la lenteur ou la vitesse, mais juste une capacité à exploiter notre avantage et notre domination dans le camp adverse. Ca n'a pas fonctionné, c'est un apprentissage qui servira pour la suite".