OM : pourquoi Giovani Versini a signé à Clermont

Entretien avec le jeune ailier Giovani Versini, qui vient de quitter le centre de formation olympien pour signer au Clermont Foot.

Publié le 25/06/2022 à 01:00

Cet été, on assiste à une importante vague de départs du centre de formation de l'OM. En effet, depuis une semaine, on a appris les départs de Salomon Abergel, Joakim Kada, Enzo Caumont, mais aussi celui de Giovani Versini à Clermont. Le jeune ailier de 18 ans a fait le choix de signer son premier contrat professionnel de trois ans au Clermont-Foot, qui jouera en Ligue 1 la saison prochaine. Pour Le Phocéen, le minot marseillais explique son choix. Interview :

Quelle est ta réaction, suite à la signature de ton premier contrat pro ?

Giovani Versini : "C'est un rêve qui se réalise pour moi. Je joue au foot depuis que je suis petit, et signer un contrat professionnel, c'est quelque chose de grand pour moi. Maintenant, à moi de faire mes preuves et de m'imposer".

Et pas n'importe où, car tu rejoins un club de Ligue 1 !

GV : "Exactement. J'ai regardé pas mal de matches de Clermont la saison dernière. Il y a un vrai projet de jeu, avec un bon coach. Un coach qui est réputé pour donner leur chance aux jeunes. Je vais tout faire pour lui montrer mes qualités. Là, je vais attaquer avec la réserve, et j'espère intégrer rapidement le groupe pro. Je me sens prêt".

Comment se sont passés les contacts avec Clermont, y avait-il d'autres clubs intéressés ?

GV : "En fin de saison, l'OM m'a proposé de signer un contrat stagiaire, et on a décidé de refuser la proposition. La suite, c'est mon agent qui l'a gérée, et on a fait le choix de Clermont. Il y avait d'autres pistes, mais Clermont s'est vite manifesté, mon agent a parlé avec le coach Pascal Gastien, et on a dit oui. Là-bas, je ne pars pas dans l'inconnue, je connais pas mal de joueurs contre lesquels j'ai joué, et on se parle sur les réseaux sociaux. J'ai découvert la ville, j'ai déjà pris un appartement et je pense que je vais bien m'y plaire".

En tant que marseillais, tu as eu un pincement au coeur en quittant ton club ?

GV : "Bien sûr, c'est toujours un rêve pour un jeune marseillais de signer pro à l'OM. Mais je suis bien conscient qu'il est compliqué pour un jeune de s'y imposer, c'est quand même un club qui joue la Ligue des Champions et je n'ai aucune rancoeur. Je suis déjà très heureux d'avoir fait mon chemin à l'OM. J'ai fait pas mal d'entraînements avec les pros, et jouer au côté d'un Dimitri Payet, c'est déjà quelque chose de grand pour moi. Je n'ai pas de regrets".