OM : Ntcham répond à Villas-Boas

Olivier Ntcham a tenu à répondre à André Villas-Boas.

Publié le 09/02/2021 à 15:32

Mardi dernier, André Villas-Boas effectuait ses derniers pas à l'Olympique de Marseille. Face à la presse, le technicien a expliqué avoir proposé sa démission et affirmé vouloir partir.

L'OM, par un communiqué a ensuite annoncé sa mise à pied, entraînant l'arrivée en urgence de Nasser Larguet sur le banc le lendemain soir à Lens. Une déflagration qui serait due à l'arrivée en prêt d'Olivier Ntcham dans les dernières heures du mercato : "On a fini le mercato avec l'arrivée d'un nouveau joueur, mais c'est une décision qui n'est pas prise par moi, je n'ai rien à voir avec ça, je l'ai apprise ce matin en me réveillant, par la presse. C'est précisément un joueur pour lequel j'ai dit non, il n'était jamais un joueur de notre liste. Il a fini par venir, je n'étais pas au courant. Je me suis réveillé et j'ai découvert l'arrivée d'un nouveau joueur. J'ai à cause de ça présenté ma démission à la direction, sans rien réclamer de la part de l'OM sur mon contrat. Je ne suis pas d'accord avec la politique sportive, à cette prise de décision par rapport aux besoins de l'équipe et le joueur qui est arrivé".

Ce mardi, lors de sa présentation, le milieu de terrain prêté par le Celtic Glasgow a tenu à répondre à celui qui n'aura été son coach que quelques heures : "On m’a rapporté ses paroles car je n'ai pas écouté. Ça m’a beaucoup surpris parce que quand j’ai fini l’Euro avec les Espoirs (à l'été 2019, ndlr), Marseille me voulait. Andoni Zubizarreta avait contacté mon entourage. Donc quand moi j’entends ça ensuite, ça me fait un peu drôle. Il me connaissait bien avant, il était au courant. Son agent personnel voulait travailler avec moi, il demandait un mandat exclusif sur Marseille que je n’ai pas accepté, et je pense que par la suite il s’en est suivi ce qu'il en est. Mais ça m’a beaucoup surpris, après j’ai fait abstraction de cette histoire parce que je suis vraiment heureux de venir à Marseille et pour rien au monde je n'aurais refusé de venir ici. Ca ne s'est pas fait pour des histoires d'agents. J’ai positivé et j’ai regardé de l’avant".