OM : Nasri ne ferme pas la porte à un futur passage sur le banc de l'OM

L'ancien Marseillais Samir Nasri s'est confié au micro du Phocéen, en marge du Match des Héros.

Publié le 14/10/2021 à 11:33

Samir, ça faisait longtemps que tu n'étais pas revenu jouer au Vélodrome. Quelles sont tes sensations ?

Samir Nasri : "Ici, c'est ma maison, même si j'ai passé plus de temps à Manchester City ou avec mon expérience avec Arsenal. Pour moi, ma maison c'est Marseille. J'ai été formé ici, je suis né ici. Revenir dans ce stade-là, c'est forcément quelque chose de spécial. Je le dis comme ça, mais de le vivre, c'est quelque chose. Peu de gens peuvent le comprendre. Ma relation avec ce club est particulière et ça me fait très plaisir".

Samir Nasri dans le staff de l'Olympique de Marseille, c'est possible un jour ?

S.N. : "Quand j'aurai mes diplômes, déjà (rires). Après, le coach (Jorge Sampaoli) a beaucoup compté pour moi dans ma carrière, quand je me suis relancé à Séville. Il a été là et j'ai une relation très particulière avec lui. Je le verrai demain et on pourra discuter de plein de choses. Mais pour l'instant, ce n'est pas d'actualité. Je suis passé de l'autre côté, je suis avec vous maintenant (il est consultant pour Canal+ cette saison, ndlr). On verra pour le reste".

Avant le match, j'ai demandé à Lorik Cana si tu allais lui remettre un corner comme celui contre Paris et il m'a dit que tu étais venu à deux, avec Samir et Nasri...

S.N. : "Oui, on s'est un petit peu chambrés. Ca m'a fait plaisir de le voir, mais il ne pouvait pas jouer plus de cinq minutes. Donc le timing n'était pas le bon pour que je puisse lui faire un corner. Mais c'était bien. Parce que ce Classico-là reste spécial pour moi".