OM : les vérités de Tudor sur le mercato de l'OM

L'entraîneur de l'OM a livré ses réponses en conférence de presse sur les questions concernant le mercato.

Publié le 12/08/2022 à 19:47

Il y a des entraîneurs qui regardent avec méfiance leur direction, sentant qu'elle peut modifier leur effectif à tout moment. Igor Tudor n'est pas de ceux-là, et il ne s'en cache pas : "C'est vrai que nous travaillons ensemble avec le président, je suis très content de cette symbiose. Il reste quelques détails à peauffiner mais on y est presque"

Alors que Pol Lirola va signer à Elche, un détail, c'est justement le recrutement d'un nouveau latéral : "Il faudra un nouveau joueur. Trois, ce n'est pas suffisant, c'est un poste qui requiert de l'énergie". Si Jonathan Clauss, Nuno Tavares et Sead Kolasinac, inclus dans la question, peuvent se sentir concernés et se dire qu'Issa Kaboré (prêté à Troyes par Manchester City la saison dernière) va peut-être bientôt les rejoindre, Jordan Amavi, de son côté, peut à nouveau constater son déclassement. 

Et s'il y a embouteillage devant, Tudor ne semble pas être un partisan d'un départ d'Arek Milik, même en cas de grosse offre. Il aurait pu rester plus en retrait sur une question à propos de l'avenir du Polonais, il a préféré faire corps : "Je suis content qu'il soit là avec nous. Il a bien travaillé encore aujourd'hui, il n'a plus les problèmes de tendons qui ont pu le gêner l'an dernier. Je le vois de mieux en mieux et je suis sûr qu'il peut encore progresser".