OM : les anecdotes de Chedjou sur Igor Tudor

L'ancien défenseur de Lille se souvient du technicien croate.

Publié le 03/07/2022 à 11:10
OM : les anecdotes de Chedjou sur Igor Tudor

Dans les colonnes de L'Equipe, Aurélien Chedjou a donné son avis sur Igor Tudor, qu'il a croisé à Galatasaray : 

"Je me souviens de son premier discours dans le vestiaire, avant même sa première séance. Il nous a dit : "J'aime bien Guardiola, mais je préfère Diego Simeone, je veux une équipe qui cravache et qui avale les kilomètres". Il nous a dit qu'on allait tellement souffrir qu'on ne verrait plus rien d'autre que le centre d'entraînement et notre lit, et c'est ce qu'il s'est passé, on était rincés en rentrant chez nous. Et puis il ne jurait que par le 3-5-2 alors qu'on n'avait pas les joueurs pour. On a essayé de le lui dire mais ça n'a rien changé. Quand vous avez des joueurs de caractère et que vous ne voulez pas leur parler mais seulement commander, ça coince. Mais je pense qu'il peut réussir à l'OM parce qu'il a pris de l'expérience. Je suis certain que c'est une bonne personne, qu'il est assez intelligent pour avoir évolué". 

Igor Tudor prend en main l'équipe de Galatasaray en février 2017. Le club stambouliote, troisième, est alors largué dans la course au titre avec des gloires qui sont plutôt sur la fin de leur carrière (Podolski, Nigel De Jong, Sneijder). Finalement le club terminera la saison à la quatrième place. A l'intersaison, Tudor refait l'équipe en profondeur et recrute des connaissances de la Ligue 1 pour assembler son trio offensif : Sofiane Feghouli, Younes Belhanda et... Bafétimbi Gomis, qui sort d'une belle saison à l'OM (21 buts, 4 passes décisives). Mais le Gala se fait éliminer en tour préliminaire de qualification à l'Europa League contre Östersund. Et si l'équipe démarre le championnat en prenant la première place de la Süperlig, elle perd la tête à mi-décembre, sur une défaite au Yeni Malatyaspor (2-1), consécutive à une élimination peu glorieuse en coupe contre une formation de division inférieure. Tudor est débarqué dans la foulée. C'était il y a cinq ans. Depuis Igor Tudor, passé au crible ces dernières heures, a entraîné l'Udinese à deux reprises, l'Hadjuk Split, a été adjoint d'Andrea Pirlo à la Juve avant de coacher la saison dernière le Héllas Vérone.