Mercato : Longoria explique comment l'OM a pu recruter Bakambu

Le président de l'OM Pablo Longoria s'est exprimé sur l'arrivée de Cédric Bakambu au mercato d'hiver.

Publié le 14/01/2022 à 16:50

Est-ce que l'arrivée de Cédric Bakambu ouvre la porte à un départ de Bamba Dieng ou Arkadiusz Milik ?

Pablo Longoria : "Absolument pas ! Ca fait depuis les premiers moments qu'on explique qu'on avait besoin de ce type de profil offensif. Je me rappelle de Cédric à Bursaspor, où il évoluait en tant qu'ailier gauche. En Espagne, il jouait avec Soldado comme deuxième attaquant ou avec Leo Baptistao. En équipe nationale avec Mbokani qui était la référence, il jouait autour de lui. Un profil d'attaquant comme lui, dans le marché actuel, c'est très difficile de le trouver, parce que ce profil de deuxième attaquant, capable de jouer dans différentes positions, c'est de plus en plus rare".

Il fallait vendre pour recruter, est-ce que la signature de Bakambu est rendu possible avec le prêt d'Amavi et le départ possible de Benedetto à Boca Juniors où il y aura d'autres départs ?

P.L. : "Tout est lié à la situation économique générale. Il y a les instances, la DNCG, c'est quelque chose que je respecte depuis le premier jour où je suis arrivé, je suis à l'aise, alors que l'Espagne est le pays avec les restrictions économiques les plus grandes, comme vous pouvez le voir dans la presse avec différentes situations. C'est plus une question de gestion, parce que c'est la responsabilité d'un dirigeant de gérer la santé économique du club, il faut aussi gérer comment libérer une partie des salaires pour pouvoir faire venir des autres joueurs. C'est une question de gestion, des instances, la responsabilité de la gestion du club au quotidien. Après, on doit chercher à faire le meilleur bilan économique possible et il faut faire des mouvements au mercato pour continuer à développer notre stratégie".