Longoria : "On est à la recherche d’un élément offensif"

A moins d'une semaine de la fin du mercato, le président marseillais a assuré une nouvelle fois que le mercato olympien n'était pas terminé. Il est également revenu sur les incidents survenus à l'Allianz Riviera dimanche dernier.

Publié le 27/08/2021 à 15:25

Le président marseillais Pablo Longoria s'est de nouveau exprimé après les incidents survenus à l'Allianz Riviera dimanche soir à l'occasion de Nice-OM. Il est revenu sur l'altercation qu'il a eue avec le président de l'OGC Nice Jean-Pierre Rivère en tribune : "Je suis une personne tendue en tribune. C'est vrai. Je suis le premier à me mettre en colère contre moi-même, contre mon équipe. Mais j'ai une éthique. Je n'ai jamais insulté et jamais parlé des joueurs de l'équipe adverse. Je suis sur cette ligne depuis que je suis dans le football. L'insulte n'a pas sa place dans une tribune présidentielle".

Sur la question du mercato, Pablo Longoria l'assure, il va continuer de saisir toutes les opportunités possibles jusqu'à la fin du mercato : "Le marché ferme le 31 à 23h59. On a toujours l'objectif d'améliorer notre équipe pour être compétitif et chercher pour notre coach la meilleure équipe possible. J'analyserai toutes les opportunités de marché dans les prochaines heures" avant de conclure par "On aime le mercato".

Le président phocéen a été également été intérrogé sur la piste Andy Delort sur RMC Sport : "Je ne veux rien commenter sur Andy Delort, mais c'est une vérité de dire qu'on est a la recherche d’un élément offensif. Il reste 4 jours, l’effectif n’est pas complet". Hier déjà, l'entraineur marseillais Jorge Sampaoli avait confirmé son intérêt pour Andy Delort (voir en vidéo).