Elie Baup : "Hâte de voir ce que va donner cette équipe de l'OM"

L'ancien coach de l'OM regarde arriver les joueurs au club lors de ce mercato. Et comme tout le monde, il est séduit par le travail de Pablo Longoria.

Publié le 20/07/2021 à 01:00

Avec un recrutement rapide et intelligent, l'OM interpelle bien au-delà de ses supporters, car tout le monde s'accorde à dire que Pablo Longoria est en train de frapper très fort lors de ce mercato. En ajoutant à cela des matches de préparation intéressants sous la baguette de Sampaoli et de belles promesses de la part de ses recrues, le président olympien n'est pas loin du sans-faute. C'est l'avis de la plupart des observateurs de l'OM, et c'est celui de l'ancien coach olympien Élie Baup, lui aussi séduit et impatient de voir la suite. C'est ce qu'il confie ce mardi au Phocéen. Interview :

Les supporters ont hâte de découvrir ce nouvel OM, vous aussi ?

Élie Baup : "Je suis comme les supporters, assez enthousiaste, on a hâte de voir ce que va donner cette équipe sur la durée. Il y a un rééquilibrage de l'effectif, de la concurrence à tous les postes et des idées de jeu assez claires. Il y a des joueurs confirmés, d'autres que l'on va découvrir, tout cela est entraînant".

Que pensez-vous des nouvelles recrues justement ?

EB : "Les noms me plaisent, notamment certains que je suis depuis un moment comme Saliba ou Guendouzi. Des joueurs que j'ai vus dans leurs clubs et avec les Espoirs français. Ce sont des jeunes à fort potentiel qui sont partis un peu trop vite à l'étranger et qui ont besoin de retrouver du temps de jeu et une identité. Ils doivent maintenant montrer leurs qualités dans une expression collective pour passer un palier et justifier les espoirs qui étaient placés en eux".

Et que pense l'ancien gardien que vous êtes de la concurrence entre Mandanda et Pau Lopez ?

EB : "On voit les mêmes mouvements à Paris ou à Lyon, c'est nouveau et il va falloir le gérer. La différence, c'est que Steve a une histoire énorme avec l'OM et je le vois démarrer comme titulaire. Mais, à son âge, il est logique de penser à sa succession et c'est bien d'anticiper. De plus, avec toutes les compétitions, il y aura de la place pour donner du temps de jeu aux deux. C'est une nouvelle manière de gérer, et le poste de gardien n'y échappe pas".

Que vous inspire le travail de Sampaoli sur le plan du jeu ?

EB : "C'est intéressant de voir ce qu'il amène avec cette notion de pressing haut, de chercher à étouffer l'adversaire avec un jeu de transitions hautes. C'est spectaculaire, même s'il faut être au top physiquement pour jouer comme ça et avoir un effectif qui correspond".

De quoi se placer parmi les favoris au podium ?

EB : "Encore une fois, si l'OM parvient à reproduire sur le terrain ce que souhaite Sampaoli en terme d'énergie, ça peut être très intéressant. En tout cas, l'effectif me semble très prometteur sur le papier. On sent que l'OM peut se bagarrer en haut du classement, notamment avec Lyon qui me semble très bien armé aussi. Je vois bien ces deux équipes se battre pour la deuxième place".

Enfin, comment voyez-vous le travail de Pablo Longoria à la tête de l'OM ?

EB : "Ça m'intéresse parce que c'est un président qui vient du terrain, contrairement à la plupart de ses homologues qui sont plus des directeurs de sociétés. C'est lui qui traite directement le recrutement avec les agents, et c'est nouveau. On voit déjà les effets avec ce recrutement rapide et performant, l'idée que le terrain est prioritaire, c'est ce qu'on a envie de voir. La dynamique est très positive".