Amorim : "L'OM a manqué d'humilité"

L'entraineur du Sporting Portugal est revenu sur le retard de son équipe avant le coup d'envoi de la rencontre contre l'OM.

Publié le 05/10/2022 à 12:17

L'avant-match entre l'OM et le Sporting aura été particulier à cause du retard de l'équipe portugaise, dont le bus a été pris dans les embouteillages. Le délégué de la rencontre a ainsi décalé à deux reprises le coup d'envoi du match, d'abord de dix minutes (à 18h55), puis de cinq minutes supplémentaires (à 19h) pour que finalement, la partie débute à 19h07 ! Cette tergiversation a eu don d'agacer Igor Tudor, qui l'a fait savoir dans le tunnel du vestiaire puis en conférence de presse d'après-match.

Du côté du Sporting, le coach Ruben Amorim a insisté sur le fait que le retard n'était pas de leur faute et n'a pas trop apprécié le coup de pression avant le match de Tudor et Guendouzi notamment, alors que les Portugais tardaient à sortir de leur vestiaire. "Avant le match on avait bien préparé la situation, on avait eu des réunions avec l'UEFA et l'OM. Mais nous étions coincés dans les embouteillages, on ne pouvait pas faire autrement. On a dû tout faire en 45 minutes, en se précipitant. On n’a pas eu le temps de bien faire les choses comme on le souhaitait. Ce n'est pas pour se plaindre, ce sont juste les faits. Pourtant, je pense que l'OM a manqué d’humilité, ils nous ont abordés comme si c’était notre faute, on a entendu des choses, mais ce n’était pas notre faute. Je sais que ça a été embêtant pour l'OM, car eux étaient là, ils étaient à l’heure, ils étaient prêts. Je suis désolé, mais on a suivi toutes les procédures, on est sorti à l’heure de l'hôtel donc ce n'est pas notre faute" a insisté Amorim. 

On peut quand même douter de la version du coach du Sporting, car comme l'a révélé le journaliste de Maritima Karim Attab, le retard des Portugais a été dû à un départ trop tardif de leur hôtel.