Thauvin : quel type d'opération a-t-il subie ?

L'ailier de l'OM a été opéré de la cheville jeudi en Angleterre

Publié le 13/09/2019 à 12:40

Ce vendredi, La Provence nous a appris que Florian Thauvin avait été opéré de la cheville droite, dont il souffre depuis le match de préparation à Glasgow le 14 juillet dernier. Une intervention réalisée hier jeudi par le docteur James Calder, un spécialiste de renommée mondiale installé à Londres et qui a opéré les chevilles de nombreux athlètes de haut niveau. L'ailier international a subi une arthroscopie dans le but de régler ce problème qui n'a que trop duré à son goût.

L'OM pas franchement favorable à l'opération ?

De son côté, toujours selon le quotidien régional, l'OM n'était pas franchement favorable à une opération, car la blessure semblait évoluer dans le bon sens. Mais, le joueur et son agent ont pris cette décision à cause de la douleur persistante. Avant cela, au coeur de l'été, le staff médical olympien avait choisi de procéder à deux injections de PRP (plasma riche en plaquettes) afin d'accélérer le processus de guérison. Une méthode expliquée au Phocéen par l'ancien médecin de l'OM Emmanuel Prou : "On prélève du sang du joueur et on le centrifuge pour séparer les plaquettes du reste. Ce plasma est très riche et il est censé contenir des facteurs de croissance afin de faciliter la régénération des tissus. On utilise ces techniques en réinjectant ce PRP dans l'articulation pour réparer les cellules abimées et accélérer ainsi la guérison. Dans ce cas, il s'agit de réparer un cartilage, mais cela peut se pratiquer aussi chez les chirurgiens-dentistes lors de la pose d'implants afin de régénérer l'os de la mâchoire".

Une intervention assez légère, mais une convalescence conséquente

Visiblement, cette méthode n'a pas suffi pour estomper la douleur, et c'est donc sur les conseils de Christophe Baudot, l'ancien médecin de l'OM, que Florian Thauvin a opté pour l'opération. Une arthroscopie du cartilage de la cheville droite réalisée par James Calder et dont on ne connait pas la teneur exacte, mais qui s'avère être une intervention assez légère. "Il s'agit d'éviter d'ouvrir l'articulation en faisant un ou plusieurs petits trous pour y faire passer une petite caméra et des outils pour réparer, explique le docteur Prou. Il y a plusieurs interventions de ce type, mais il s'agit généralement de nettoyer le cartilage touché et le réparer. C'est très courant pour intervenir sur un ménisque, par exemple, et ce n'est pas une opération très traumatisante". Florian Thauvin devrait retrouver les terrains d'ici trois ou quatre mois.