Thauvin au Mexique ? Gignac, Delort... quels autres français ont tenté l'aventure ?

Avant Florian Thauvin, que de nombreuses rumeurs envoient au Mexique, d'autres français ont tenté leur chance au Mexique, mais tous ont échoué, sauf André-Pierre Gignac, bien sûr. Focus.

Publié le 06/05/2021 à 16:22
Thauvin au Mexique ? Gignac, Delort... quels autres français ont tenté l'aventure ?

Les Français ayant évolué en première division au Mexique se comptent sur les doigts de la main (ils sont cinq). Un championnat réputé, mais exotique, qui pourrait bientôt accueillir Florian Thauvin si on se fie à certaines rumeurs. Qui sont ces joueurs qui ont suivi (ou précédé) André-Pierre Gignac, désormais légende des Tigres de l'UNAL ?

Avant Dédé, il n'y a eu qu'un seul tricolore qui a évolué en Liga mexicaine. Amara Simba, le roi de la bicyclette, est le premier français de l'histoire à avoir tenté l'expérience mexicaine. En janvier 1997, il quitte Lille pour rejoindre le Club Leon, mais l'expérience sera un échec. En fin de carrière, l'international français qui a notamment fait les beaux jours du PSG ne parviendra pas à tirer son épingle du jeu. Il ne disputera que 6 matchs (pour 3 buts marqués) et sera envoyé en D2 à l’Unión de Curtidores, où l'histoire tournera court aussi, avec trois petits buts à la clé. André-Pierre Gignac, 152 buts en 260 matchs, est devenu une véritable légende aux Tigres. Depuis Amara Simba, aucun autre français n'avait osé rejoindre le Mexique. Lui l'a fait et il a cartonné. Il y a notamment remporté le Tournoi d'ouverture du Mexique en 2015, 2016 et 2017 et le Tournoi de clôture en 2019, la Ligue des champions de la CONCACAF 2020 et aura disputé la finale du Mondial des Clubs cette saison.

Gignac a tenté de faire venir quelques Français aux Tigres

Depuis son arrivée en 2015, il a tenté de faire venir quelques compatriotes. Il y a les illustres inconnus qui n'ont pas eu leur chance en pro : Antoine Seyer, gardien de but formé à Metz qui tenta l'aventure sans succès aux Tigres lors de la saison 2016-2017, et Anis Libotte, un jeune passé par l'OM au centre de formation, puis par Coimbra au Portugal, qui n'eut jamais de temps de jeu non plus et ne passera que trois mois aux Tigres. Il y a aussi, les joueurs plus confirmés. Le plus connu d'entre eux, c'est Andy Delort. Arrivé en septembre 2016 avec l'espoir de jouer aux côtés de Gignac, le désormais joueur de Montpellier a vite déchanté et n'aura joué que 16 matchs (pour 4 buts), soit en tant que doublure de l'ancien Olympien, soit à un poste plus reculé. Quatre mois plus tard, il rentrera en Ligue 1 à Toulouse pour relancer sa carrière, avec la réussite qu'on connait. L'autre tricolore à rejoindre Gignac, c'est l'actuel défenseur de Saint-Etienne, Timothée Kolodziejczak. Formé à Lens, passé par Lyon, Nice, Séville et Monchengladbach, il tentera l'aventure mexicaine aux Tigres lors de la saison 2017-2018. Entre blessures et banc de touche, il n'aura joué en tout et pour tout que 8 rencontres sous les couleurs du club de Monterrey.

Mais il n'y a pas que les Tigres au Mexique. Outre l'inconnu Thomas Pougnant, passé par la réserve de Veracruz en 2018-2019, un autre international français a tenté sa chance de janvier 2018 à août 2019 dans le plus grand club du championnat, le Club America. Il s'agit de Jérémy Ménez. Un passage très mitigé, avec une rupture des ligaments croisés et seulement 5 buts et 5 passes décisives en 23 apparitions pour l'un des plus grands enfants terribles du football français.