Radonjic : après l'adaptation, la révélation ?

Après avoir beaucoup déçu la saison dernière, Nemanja Radonjic va-t-il survivre au mercato de l'OM ?

Publié le 14/06/2019 à 07:00

Acheté 12 millions d'euros à l'Étoile Rouge de Belgrade en toute fin du dernier mercato estival, Nemanja Radonjic (23 ans) était censé représenter la nouvelle vague de l'OM. Celle de ces jeunes pépites à forte valeur ajoutée que Rudi Garcia devait développer afin de faire enfin de l'OM un révélateur de stars, et surtout de réaliser de grosses culbutes en matière de transferts. Pour le moment, c'est raté. Pas définitivement, évidemment, mais le jeune Serbe qui nous avait fait saliver par ses accélérations compilées sur Youtube nous a laissé sur notre faim, et c'est peu de le dire. Lors de ses 21 apparitions sous le maillot blanc, on a effectivement vu un joueur capable d'accélérer, mais incapable de coordonner sa vitesse avec une bonne utilisation du ballon, ce qui est gênant. À tel point que, quelques mois seulement après son arrivée, certaines rumeurs le voyaient déjà sur le départ. C'est d'ailleurs ce qu'insinuait France Football en décembre dernier, affirmant que l'OM songeait à prêter Radonjic en Allemagne.

Curieux de voir ce que va en faire Villas-Boas

Mais, il ne vous a pas échappé que l'OM avait changé de visage ces dernières semaines. Rudi Garcia est parti, laissant sa place à André-Villas Boas. Ce dernier est connu pour apprécier les ailiers rapides, et on sait qu'il apprécie les jeunes joueurs et sait les faire progresser. Un profil qui tombe à pic pour Radonjic, qui en est tout de même à son sixième club à seulement 23 ans, et qui continue de pointer au rayon des promesses non tenues pour le moment. Pourtant, le Serbe attire l'oeil par ses qualités et son profil. Y compris pour les supporters olympiens, qui semblent encore croire en lui alors qu'ils ont condamné tant de recrues poussives pour bien moins que ça. Il faut dire qu'en dépit de sa saison ratée, le garçon ne ressemble pas à une escroquerie, comme certains l'insinuent. On ne débute pas à 21 ans en équipe nationale de Serbie (11 sélections) comme ça, d'autant que sélectionneur continue de l'appeler. On veut bien croire que certaines sélections exotiques peuvent servir de tremplin à transferts, mais pas une équipe de ce calibre.

PAVE PUBLICITAIRE

Pour son agent, cette saison sera la bonne

Sous contrat jusqu'en 2023, Radonjic est donc encore en position de s'affirmer à l'OM, d'autant que la concurrence dans les couloirs pourrait baisser d'un ton avec le départ possible de Florian Thauvin. Du coup, on est curieux de voir ce que compte en faire Villas-Boas, alors que Rudi Garcia a peut-être lâché l'affaire un peu trop vite, comme nous le rappelle Milan, du compte Twitter dédié à l'Étoile Rouge France Zvezda : "On ne comprend pas pourquoi Garcia ne l'a pas plus utilisé. On pense même qu'il avait un problème avec lui. Tout compte fait, il aurait peut-être dû rester une saison de plus à Belgrade, où il aurait disputé la Champions League. C'est allé trop vite pour lui, quand on sait que les jeunes Serbes ont souvent du mal à s'affirmer rapidement à l'étranger. Ils ont du mal avec la langue et ont besoin de temps pour s'adapter". Une adaptation qui, selon son agent, ne devrait plus tarder. En effet, il y a une dizaine de jours, Darko Ristic écartait toutes possibilités de départ de son poulain : "J'ai parlé avec la direction. Nemanja reste à Marseille, les gens du club croient en lui et nous pensons tous que la saison prochaine sera la sienne et qu'il démontrera qu'il est une vraie recrue ! Nous ne voulons même pas nous intéresser à d'autres options". Reste au joueur et à Villas-Boas à faire prendre la sauce. On y croit encore, mais pas indéfiniment non plus...