OM : Villas-Boas réagit aux révélations sur Payet et Thauvin

En conférence de presse ce mardi, l'entraineur de l'OM André Villas-Boas a répondu aux questions sur la polémique entre Thauvin et Payet en fustigeant notamment "les mensonges" sortis dans la presse. Il parle également de son futur au club.

Publié le 26/01/2021 à 15:30

Est-ce que Thauvin et Payet ne peuvent plus jouer ensemble ?

André Villas-Boas : "Non, l'OM a eu de très bons résultats avec eux deux. En ce moment, notre forme est faible. Ce que l'on veut, c'est trouver un équilibre pour l'équipe. C'est le plus important, le bien de l'équipe. Ils peuvent évidemment jouer ensemble. Mon job est de trouver cet équilibre, la victoire nous échappe depuis beaucoup de temps et on en a besoin. Je ne suis pas préoccupé par qui y est ou qui n'y est pas. C'est plutôt de retrouver le chemin de la victoire et de sortir de ce moment de crise dans lequel on est."

Ce qui se passe en dehors du terrain n'influe pas sur leur possibilité de jouer ensemble ?

A.V.B. : "Il y a beaucoup de conneries écrites. C'est normal dans une période de crise. Beaucoup de choses sortent dans la presse comme le manque d'intensité à l'entrainement, c'est pathétique, je n'avais jamais vu ça de ma vie. On a beaucoup d'intensité, au point que l'on est obligés de ralentir. Sur la blessure d'Amavi aussi, c'est pathétique. On a soigné beaucoup de joueurs qui sont dans l'effectif. Il a une blessure différente de la première. Mais, quand les choses tournent mal, il y a toujours des inventions qui sortent. C'est normal. On le voit avec Tuchel quand il est parti du PSG alors qu'il signe à Chelsea, beaucoup de choses sont dites dans l'intention de diminuer une personne. On doit croire en les joueurs, continuer notre chemin, chercher la victoire, donner de l'espoir aux supporters. Oui, on est dans une crise de résultats mais il faut continuer à travailler."

S'il y a des bêtises dans la presse, quelle est la vérité ?

A.V.B. : "Je l'ai déjà expliqué. Le problème avec l'article de l'Equipe hier, c'est que quand je suis arrivé en France, le journaliste a essayé sept fois de m'écrire des messages privés. Je n'ai pas répondu. J'ai répondu une fois, pour dire que je ne travaillais pas comme ça. Mais, quand tu as besoin de fuites pour diminuer les personnes car tu n'as pas de contact direct avec cette personne... C'est comme ça. Après, tu inventes des conneries. C'est ridicule. Que sait-il du protocole médical d'Amavi ? Il ne sait pas tout ça car, je ne parle pas avec lui. Alors, tout le monde essaie d'inventer des choses pour créer un climat de tension avec l'entraineur. Les choses que vous voulez me demander, j'y répond à chaque fois que je suis ici."

Vous terminez la saison à coup sûr André ?

A.V.B : "Sauf si Pablo veut me virer (rires avec Pablo Longoria). Ca peut tomber aussi, quand on regarde comment ça se passe dans le monde du foot."