OM : un avocat spécialisé en droit du sport sur le conflit entre les supporters et la direction

Le conflit entre les groupes de supporters et la direction de l'OM continue de faire beaucoup parler.

Publié le 18/02/2021 à 16:12
OM : un avocat spécialisé en droit du sport sur le conflit entre les supporters et la direction

Lundi, l'annonce du lancement du projet Agora OM par le club olympien a mis le feu aux poudres avec les supporters. Une grande consultation ayant pour but de "réinventer le supportérisme" qui ne passe pas chez l'ensemble des fans du club, d'autant que la direction a envoyé dans la foulée un mail aux groupes de supporters, accompagnée d'une mise en demeure, en les informant de son intention de rompre la convention qui les lie au sujet de la campagne d'abonnement.

Si les groupes de supporters n'ont pas manqué de répondre à l'unisson par le biais d'un communiqué, la menace continue de planer, même s'il ne s'agit à ce jour que d'une menace. Avocat au barreau de Paris, Ludovic Guidicelli, spécialisé en droit public et en droit du sport, a livré son analyse de la situation d'un point de vue juridique dans les colonnes de Capital : "J’ai cru comprendre que le club voulait résilier cette convention pour faute, au regard des évènements du centre d’entraînement. Classiquement, il faut que la faute dont se prévaut le club soit le fait des groupes de supporters. Le lien de causalité entre les incidents et les groupes de supporters devra être établi. À ce jour, seuls des supporters, à titre individuel, ont fait l’objet de poursuites pénales. En conséquence, si le lien n’est pas établi entre la prétendue faute des groupes de supporters et le motif de résiliation, cette résiliation pourrait être jugée abusive par le tribunal". A suivre.