OM : quels Olympiens joueront la Coupe du Monde ?

Sur les 23 Olympiens du groupe professionnel, qui ira au Qatar en fin d'année pour jouer la Coupe du Monde ? Focus sur les chances des uns et des autres.

Publié le 25/09/2022 à 01:00

Ils ont de grandes chances d'y participer

C'est en Afrique qu'il faut regarder pour avoir les partants quasi certains pour le Mondial. Les Sénégalais Pape Gueye et Bamba Dieng, qui pourtant jouent peu ou pas à Marseille, sont champions d'Afrique en titre et ne quittent plus les listes des Lions de la Teranga. Comme eux, le Marocain Amine Harit devrait être de la partie. A la surprise générale, Simon Ngapandouetnbu a été retenu par Rigobert Song pour le dernier rassemblement du Cameroun. Signe important qui pourrait laisser penser qu'il a des chances importantes d'aller au Qatar. Mais attention toutefois, rien n'est acquis et son absence de temps de jeu chez les professionnels pourrait lui porter préjudice. En Equipe de France, Jonathan Clauss a une grosse longueur d'avance sur la concurrence (Mukiele, Aguilar, Dubois) et devrait être la doublure de Coman au poste de piston droit. Mattéo Guendouzi ne manque pas le moindre rendez-vous et devrait être convié, à moins d'une grande surprise.

Ils ont encore une chance

Jordan Veretout fait partie du rassemblement actuel des Bleus, mais il n'est finalement que le 9e choix, Kanté, Pogba, Tchouaméni, Rabiot, Guendouzi, Camavinga, Fofana et Kamara ayant tous été choisis avant lui. Reste l'hypothèse d'une cascade de blessures. Gerson et Luis Suarez ne sont pas loin, mais il ne sont pas dans la dernière listes du Brésil et de la Colombie. A mois qu'ils ne crèvent l'écran lors des prochaines semaines, ils ne devraient pas être de la partie. Mais ce n'est pas totalement joué pour eux. Enfin, Nuno Tavares en a fait un objectif, mais il est clairement derrière Raphaël Guerreiro (Dortmund) et Nuno Mendes (PSG). Lui aussi doit espérer une mauvaise nouvelle pour un de ses concurrents. Son début de saison a néanmoins forcément été remarqué.

Ils n'ont presque aucune chance

Pour les Français Samuel Gigot, Isaak Touré et Dimitri Payet, le train pour le Qatar ne les embarquera pas. Valentin Rongier, qui semble légitime pour postuler, s'est vu préférer Veretout et Fofana lors de ce rassemblement, signe qu'il ne fait pas partie des plans de Didier Deschamps. Les gardiens espagnols Ruben Blanco et Pau Lopez n'en seront probablement pas, malgré une concurrence légère : Unai Simón (Atheltic Bilbao), Robert Sánchez (Brighton), David Raya (Brentford). Enfin, Leonardo Balerdi n'entre pas non plus dans les plans de son sélectionneur Lionel Scaloni.

Mais aussi...

Leur pays n'est pas qualifié

Chancel Mbemba (République Démocratique du Congo), Eric Bailly (Côte d'Ivoire), Issa Kaboré (Burkina Faso), Sead Kolasinac (Bosnie), Alexis Sanchez (Chili) et Cengiz Under (Turquie) ne se sont pas qualifés et resteront donc à Marseille.

Et les prêtés ?

Chez les prêtés, Konrad De La Fuente semble partir de trop loin désormais pour entrer dans les plans américains, où un groupe s'est constitué sans lui. En revanche, pour Nemanja Radonjic et Arkadiusz Milik, tout indique qu'ils devraient être de l'aventure avec la Serbie et la Pologne. Pour les autres, ça semble impossible.