OM : le moment de vérité pour Lucas Perrin

Buteur samedi à Montpellier, le jeune central olympien devrait enchaîner ce weekend face à Lorient. Caleta-Car et Alvaro seront en effet suspendus.

Publié le 13/04/2021 à 01:00

Alors que Caleta-Car et Alvaro enchaînent les cartons, l'OM se présentera samedi (17 heures) face à Lorient sans ses deux défenseurs centraux suspendus. Une très mauvaise nouvelle pour ces deux piliers de la défense à trois de Jorge Sampaoli qui va, une nouvelle fois, devoir bricoler dans ce secteur où manque également Jordan Amavi. Dans l'axe, la seule certitude s'appelle Leo Balerdi. Pour le reste, on peut imaginer une nouvelle pige pour Hiroki Sakai, resté à quai samedi dernier pour une sciatique mais qui devrait revenir. Une redescente de Bouba Kamara en défense n'est pas à exclure non plus. Enfin, et c'est une vraie probabilité, Lucas Perrin pourrait démarrer la rencontre, lui qui n'a été titularisé qu'une seule fois en Ligue 1 en février dernier à Lens (2-2).

Jusque-là, Sampaoli l'avait laissé sur le banc, mais cette entrée et ce but à Montpellier devraient changer la donne

 

Pourquoi Lucas Perrin devrait-il être aligné par Sampaoli face aux Bretons ? Déjà parce qu'il est l'un des deux seuls centraux de métier disponibles, mais surtout parce que son entrée samedi dernier à Montpellier n'est pas passée inaperçue. En effet, le jeune Marseillais est entré en jeu pour la dernière demi-heure de jeu à la place de Luis Henrique, suite à l'expulsion de Caleta-Car. S'il ne s'est pas véritablement promené en terme de jeu face aux attaques montpelliéraines, il s'est évidemment illustré grâce à son but cinq minutes plus tard, donnant l'avantage à l'OM sur un centre de Payet. "La saison dernière, j'aurais pu marquer deux fois, mais j'avais tiré au-dessus, expliquait-il en fin de match. Là, je vais savourer ma réussite avec mes proches, même si j'aurais aimé que ce soit le but de la victoire. Personnellement, je travaille toute la semaine pour montrer au coach qu'il peut me faire confiance". Jusque-là, Sampaoli l'avait laissé sur le banc, mais cette entrée à Montpellier devrait donc changer la donne.

Il devait être prêté lors des deux dernier mercatos, notamment cet hiver où il devait filer en Bulgarie

 

Il faut dire que Lucas Perrin arrive à un moment charnière de sa jeune carrière olympienne, lui qui a fait toutes ses classes avec les équipes de jeunes à l'OM. À 22 ans, il possède un contrat professionnel jusqu'en juin 2023, mais l'ombre d'un départ flotte sur lui régulièrement. C'était d'ailleurs le cas cet hiver, alors qu'il devait filer en prêt au CSKA Sofia en Bulgarie. L'affaire ne s'est pas faite d'un cheveu, mais le coup est passé près. C'était aussi le cas l'été dernier, alors qu'il venait de prolonger son contrat. André Villas-Boas misait alors sur Balerdi, et avec la confirmation d'achat d'Alvaro, on voyait mal Perrin se faire une place dans la rotation. Finalement, faute de propositions intéressantes ou d'envie de sa part de quitter sa ville, Lucas poursuit son aventure à l'OM où son statut de choix numéro 4, voire 5, semble assez évident. Cette fin de saison et surtout la perspective d'être titulaire samedi vont donc s'avérer décisives pour lui et pour son avenir, car la question de son statut à l'OM se posera une nouvelle fois cet été.