OM : le club craint une fermeture des virages

Les dirigeants de l'OM s'attendent à des sanctions suite aux débordements lors du Classique OM-PSG, mais pas jusqu'au retrait d'un point.

Publié le 25/10/2021 à 22:47

Au lendemain du Classique entre l'Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain (0-0) dimanche soir, la Commission de Discipline de la LFP a fait savoir qu'elle se réunirait le 3 novembre pour trancher suite à ce qu'il s'est passé sur la pelouse de l'Orange Vélodrome.

Des jets de projectiles, notamment, qui agitent la menace d'un point de pénalité avec sursis qui plane au-dessus du club.

Une éventualité à laquelle ne croient pas les dirigeants de l'OM, comme l'explique RMC Sports. En effet, ils estiment que cette sanction n'a pas à être appliquée, car ce sursis doit normalement être levé pour des faits similaires à ceux constatés à Angers.

Les dirigeants craignent surtout des huis clos pour les virages, d’autant que certaines zones réservées aux groupes de supporters sont déjà sous le coup d’un sursis.