OM : la nouvelle donne

Retour sur la journée d'hier riche en évènements, qui ne doivent pas nous faire oublier que l'OM joue ce soir à Lille.

Publié le 03/03/2021 à 01:00

Il y a des jours comme ça où le sportif passerait presque au second plan. Pas que le rectangle vert et les Olympiens gambadant dessus ne nous intéressent pas, bien au contraire. Mais, la vedette fut adjugée à une journée qui a vu l'annulation de la mise en demeure adressée aux groupes de supporters, l'arrivée et les premiers mots de Jorge Sampaoli à Marseille, la résiliation à l'amiable du contrat d'André Villas-Boas ou les propos de Frank McCourt et Pablo Longoria sur le futur de l'entité OM. Tout cela sent l'OM de demain, mais avant ça, il y a Lille ce soir et les autres matchs de la fin de la saison.

McCourt, l'ambition (trop?) débordante

Parce que oui, beaucoup de choses ont été dites après la discrète conférence de presse de Larguet et Payet à midi, qui se déroulait alors qu'au même moment devant La Commanderie étaient plantés deux cyprès flambant neufs. D'abord, il y a la volonté du propriétaire de l'OM de replacer les supporters "comme un pilier de la réussite de l’Olympique de Marseille", dixit McCourt himself. Exit donc la mise en demeure adressée aux groupes de supporters. Il y a, aussi, sa rencontre avec les élus de la ville et son engagement auprès de ces derniers à ne pas vendre l'OM. Soit. Que l'on y croit ou pas, le propriétaire a parlé et c'est un peu ce que tout le monde lui demandait depuis très longtemps. Sur la nomination de Pablo Longoria aux manettes, l'Américain y est allé de plusieurs compliments : "Il a beaucoup d'expérience dans le football, il est très impressionnant malgré son âge, explique-t-il. Il doit bâtir le plan nécessaire et me dire ce dont il a besoin. Je vais continuer à appuyer nos ambitions. Il faut lui laisser le temps de prendre ses marques." Niveau ambitions, nul doute que l'Espagnol n'en manque pas. Il s'agira, à présent, d'agir. Et pour ça, il faudra des moyens.

Avant ça, il y a une qualif' en C3 à aller chercher et cela commence par un résultat à Lille

Le foot des années 2020, frappé par la crise sanitaire et économique, n'en reste pas moins comparable à une partie de Monopoly ou quelques-uns ont amassé suffisamment pour écraser les autres. A ce titre, si McCourt a affirmé être prêt à aider Pablo Longoria financièrement selon ses besoins, ses propos sur une victoire en Ligue des Champions ne peuvent être pris que comme une marque de l'ambition (trop?) débordante des américains. Parce que, en supporters avisés que nous sommes, cette envie démesurée ne peut sonner que comme une erreur de com'. Tournons-nous, alors, vers Pablo Longoria, le nouvel homme clé de l'OM, passé de head of football à head de tout. Car l'Espagnol se retrouve bien au centre du nouveau projet du club, axé sur le football et le rapprochement avec "le caractère de la ville", dixit Jorge Sampaoli. A ce petit jeu, Longoria a déjà prouvé son habileté lors du précédent mercato et on a hâte de voir ce que cela donnera en tant que président de l'Olympique. Le reste... Le reste, c'est encore et toujours du football, avec des points à prendre en terres lilloises si l'OM tient à cette 5e place qui offrirait une exposition européenne à un club qui n'en finit pas de changer de visage... Après la tournée médiatique, place au football !