OM : Kamara, le brassard lui va si bien

Alors qu'il se trouvait sur la liste des transferts lors du dernier mercato, le minot marseillais portait le brassard de capitaine lors de la victoire de l'OM à Monaco. Le signe d'un changement de cap ?

Publié le 15/09/2021 à 01:00

Si Jorge Sampaoli fait tourner ses joueurs depuis le début de la saison avec autant de succès, il en est un pour qui ça ne bouge pas. En effet, Bouba Kamara reste au fil des matchs un élément irremplaçable aux yeux du coach argentin, au point de se voir confier le brassard de capitaine samedi dernier, en l'absence de Steve Mandanda et Dimitri Payet, lors de la démonstration de l'OM à Monaco (2-0). Pas vraiment étonnant, quand on sait que le minot disputait là son 100e match de Ligue 1 avec son club formateur, faisant de lui le deuxième plus jeune joueur (21 ans et 292 jours) de l'histoire de l'OM à atteindre ce chiffre au XXIe siècle, derrière un certain Samir Nasri. De quoi poser le niveau du garçon, même si on le donnait partant il y a de cela quelques jours, et ce jusqu'aux dernières heures du marché des transferts.

Kamara est encore, saison après saison, une pièce centrale du dispositif marseillais, et encore plus avec Sampaoli

En effet, Bouba Kamara était (avec Duje Caleta-Car) celui en qui Pablo Longoria voyait la plus belle source de revenus pour régler la balance financière de son mercato. Non pas que le président olympien souhaitait absolument se débarrasser de l'un de ses meilleurs éléments, mais le fait de voir son contrat se terminer en juin prochain obligeait l'OM à s'en séparer afin de toucher une indemnité de transfert. La suite de l'histoire, vous la connaissez : Bouba n'était intéressé ni par Newcastle, ni par Wolverhampton, lui qui rêve certainement plus haut que la deuxième partie du tableau de la Premier League. Mais, contrairement à son coéquipier Duje Caleta-Car, qui a lui aussi refusé les offres de dernières minutes, personne ne lui en a voulu. Il faut dire que Kamara est encore, saison après saison, une pièce centrale du dispositif marseillais, et encore plus avec Sampaoli. Elément multifonctions au milieu et à droite, le minot est en effet indispensable à l'équilibre d'une équipe qui attaque à tout va et dont les défenseurs se retrouvent souvent en un-contre-un.

La petite musique d'une possible prolongation à venir monte à nos oreilles depuis plusieurs semaines

Sampaoli lui a donc offert le brassard samedi, comme une évidence. Une décision logique, d'autant plus que le vent semble être en train de tourner pour Bouba à l'OM. En effet, la petite musique d'une possible prolongation monte à nos oreilles depuis plusieurs semaines. C'était encore le cas en début de semaine dernière, avec une offre de deux années supplémentaires de la part des dirigeants olympiens. Selon L'Equipe, le joueur serait séduit par cette éventualité et les discussions auraient déjà commencé. On ne sait pas si cette prolongation aura pour but de permettre à l'OM de toucher une jolie somme lors d'un transfert l'été prochain, où s'il s'agit d'une volonté de continuer de construire l'équipe avec Kamara sur le long terme. Dans les deux cas, la nouvelle serait excellente. En effet, l'idée de poursuivre quelques saisons avec Bouba et cette bande de jeunes talents nous met l'eau à la bouche. En attendant, le voir pénétrer samedi dernier sur la pelouse du stade Louis-II avec ce brassard ne pouvait que nous toucher droit au coeur, et lui aussi sans doute...