OM : Kamara et l'Euro Espoirs, comment ça marche ?

Le milieu olympien va disputer un Euro Espoirs au fonctionnement inédit.

Publié le 23/03/2021 à 12:00

On aurait aimé le voir avec les A, mais Bouba Kamara va finalement disputer l'Euro Espoirs avec les Bleuets en Hongrie puis en Slovénie. Des Bleuets dont le premier match se jouera ce jeudi. Une formule inédite avec, d'abord, une phase de groupes puis une phase à élimination directe qui seront organisées séparément. La phase de groupes aura lieu du 24 au 31 mars, à l'issue de laquelle les deux premiers de chaque groupe se qualifieront pour la phase finale programmée du 31 mai au 6 juin. Tout cela avec des équipes constituées de joueurs nés après le 1er janvier 1998, ce qui est le cas de Bouba, né le 23 novembre 1999 (21 ans). Voir la liste complète des Bleuts ici.

D'abord une phase de groupes, puis un Final 8

L'équipe dirigée par Sylvain Ripoll a hérité du groupe C, avec la Russie, l'Islande et le Danemark. L'entrée en scène est pour ce jeudi (21h), avec le Danemark au programme. Suivront la Russie dimanche, puis l'Islande mercredi prochain. Les deux premiers de la poule se qualifieront donc pour un Final 8, puisque pour la première fois, cet Euro se dispute à 16 équipes, contre 12 pour les éditions précédentes. Concernant les Bleuets, s'ils sont largement favoris de ce groupe C sur le papier, il sera temps de prendre enfin au sérieux une compétition qu'ils n'ont plus remportée depuis 1988, avec des noms que l'on connait bien comme Christophe Galtier, Eric Cantona, Franck Sauzée, Jocelyn Angloma, Franck Passi ou encore Laurent Blanc.

Un règlement spécifique pour une édition inédite

Autre nouveauté : la possibilité de modifier les effectifs entre la phase de poules et la phase finale. Idem pour les JO de Tokyo au mois de juillet, où la France est également qualifiée. Crise de la Covid oblige, si un groupe de joueurs appartenant à une même équipe devait être placé en quarantaine ou à l'isolement, le match se tiendra comme prévu dans la mesure où ladite équipe disposera d'au moins 13 joueurs disponibles (dont au moins un gardien). Enfin, un remplacement supplémentaire sera autorisé en cours de match en cas de commotion cérébrale, afin d'évaluer le choc à la tête et d'éviter au joueur concerné de revenir sur le terrain.