OM : et si on misait sur Bamba Dieng ?

En l'absence de Milik et avec un Dario Benedetto que l'OM aimerait vendre, le jeune attaquant sénégalais constitue un candidat intéressant pour la rotation offensive de Jorge Sampaoli.

Publié le 28/07/2021 à 12:00

Avec déjà huit recrues, l'OM a quasiment bouclé son mercato estival. Pas complètement, toutefois, car certains postes présentent encore des carences, comme ceux de latéral droit et gauche, mais aussi en attaque où Pablo souhaiterait embaucher un meneur de jeu pour faire souffler Dimitri Payet, ainsi qu'un attaquant de pointe capable de seconder Arkadiusz Milik ou d'évoluer à ses côtés. Dario Benedetto peut évidemment être celui-ci, mais l'OM ne cache pas son intention de le transférer. Du coup, on évoque des noms comme Giovanni Simeone (Cagliari) ou Rafael Leão (AC Milan), deux pistes intéressantes mais coûteuses, sachant que le club a pour l'instant du mal à faire entrer des devises au rayon des ventes. Reste donc une dernière solution, et elle est loin d'être inintéressante, avec le jeune attaquant sénégalais Bamba Dieng (21 ans). Largement utilisé lors des matches de préparation, l'ancien des Diambars n'a absolument pas à rougir de ses prestations. Il est même l'attaquant le plus en vue dans le jeu et pourrait donc se poser en alternative crédible... et pas chère.

Bamba Dieng ne pèse pas bien lourd dans la grille salariale de l'OM avec un salaire mensuel estimé entre 2 et 4 000 euros

Cette dernière précision n'est pas un détail quand on sait que l'OM ne roule pas sur l'or après avoir beaucoup dépensé, et quand on connait les tarifs pratiqués sur le marché des attaquants. Arrivé en octobre dernier pour renforcer dans un premier temps la réserve, Bamba Dieng ne pèse pas bien lourd dans la grille salariale de l'OM. On sait d'ailleurs qu'il émarge tout en bas de la charte avec un salaire mensuel estimé par certaines sources entre 2 et 4 000 euros, pour le moins surprenant comparé au statut qu'il a acquis dans l'équipe. Un détail qui pourrait d'ailleurs le pousser à aller voir ailleurs. Niveau contrat, il existe un flou puisque l'OM n'a pas communiqué sur le sujet. À l'issue de son prêt, son option d'achat définitif s'élevait à 400 000 euros. Rien n'a été officialisé, mais on imagine que l'OM l'a levée, puisqu'il ne pourrait pas jouer ni s'entraîner sans contrat (à moins que son prêt ait été reconduit ou que la partenariat avec Diambars offre plusieurs possiblités). Tout cela pour dire qu'en terme de rapport qualité/prix, Bamba n'a guère de concurrence.

Dans l'axe ou sur un côté, il démontre des qualités de vitesse et un esprit d'initiative qui n'ont rien à envier à ses partenaires d'attaque

Mais, en dehors de toutes considérations financières, Bamba Dieng représente surtout une véritable alternative dans la rotation offensive de Sampaoli. Les qualités aperçues en fin de saison dernière ont été confirmées lors de ces matches de préparation. Mieux, l'Argentin n'hésite pas à le titulariser, que ce soit dans l'axe ou sur un côté où il démontre des qualités de vitesse et un esprit d'initiative qui n'ont rien à envier à ses partenaires d'attaque. Moins technique et renard de surfaces qu'un Benedetto, il est en revanche beaucoup plus percutant dans ses rushes et ses appels que l'Argentin, et ses fausses pistes procurent des espaces bien utiles à un Payet, par exemple, aux abords de la surface. Pour résumer, les qualités de Bamba Dieng sont complètement adaptées au jeu de la Ligue 1, ce qui peut servir. On ne sait pas ce qu'il va advenir de Dieng dans les semaines à venir, où il pourrait être obligé de faire de la place à un éventuel arrivant, mais à ce prix-là, on ne voit pas trop l'intérêt de s'en passer...