OM : et si le cas Cengiz Ünder devenait un problème ?

En pleine forme, l'ailier turc ne trouve pas sa place dans le système d'Igor Tudor.

Publié le 22/11/2022 à 01:00
OM : et si le cas Cengiz Ünder devenait un problème ?

Parmi les artisans majeurs de la deuxième place des Olympiens la saison dernière, Cengiz Ünder ne l'est plus cette année à l'OM. En tout cas, il n'est plus considéré comme un titulaire. En effet, s'il compte 20 apparitions cette saison, il n'a démarré qu'à 5 reprises en Ligue 1 et une seule fois en Champions League. C'est bien peu pour un attaquant de son talent, dont beaucoup se disent qu'il mériterait mieux. Toutefois, dans son cas, ce n'est pas qu'une question de mérite, mais plutôt de système, sachant que Tudor laisse les couloirs aux pistons, et n'utilise pas d'ailiers purs, en tout cas en début de match.

"Il est largement le meilleur joueur de la sélection turque avec Hakan Çalhanoğlu"

Une situation qui ne plait guère à l'intéressé, et c'est normal, et dont on parle beaucoup en Turquie où Cengiz Ünder a acquis un énorme statut, comme l'explique au Phocéen le spécialiste du football turc Atakan Anil : "Ici, on ne comprend pas pourquoi il est remplaçant à l'OM, parce qu'il est vraiment au top de son art avec l'équipe nationale. Il est largement le meilleur joueur de la sélection avec Hakan Çalhanoğlu, et quand on voit les matches de l'OM, on se dit qu'il aurait largement sa place. De plus, on a vu lors des derniers matches qu'il faisait la différence quand il entre en jeu. C'est dommage que Tudor s'en prive, d'autant qu'il n'a pas beaucoup mieux".

La presse turque évoque un prêt à Galatasaray cet hiver

Une presse turque qui s'est emparée du sujet, et qui commence même à faire sortir des rumeurs concernant un mouvement du joueur cet hiver. "Ces derniers temps, les journaux ont fait état d'un retour au pays, confirme notre spécialiste. On a parlé d'un prêt à Galatasaray, mais je ne pense pas que Cengiz souhaite revenir en Turquie. Par contre, je ne serais pas surpris de voir des rumeurs en provenance d'Italie. Ses performances avec la sélection ne passent pas inaperçues". Une situation à relativiser, toutefois, car Cengiz Ünder n'est pas non plus placardisé à l'OM (718 minutes en 20 matches). Il est simplement devenu un joueur de rotation, comme on en voit de plus en plus dans un football actuel qui a évolué avec ses cinq changements. Mais il n'est pas certain que le Turc s'en contente longtemps...