OM : entre Lopez et Mandanda, vous avez tranché. Et Sampaoli ?

Le gardien espagnol a pris la place de Mandanda dans les cages de l'OM lors des sept derniers matches. La fin de tout espoir de concurrence pour le portier marseillais ?

Publié le 14/10/2021 à 15:00

Depuis plusieurs années, les gros clubs européens ont changé les règles au poste si particulier de gardien de but. En effet, la hiérarchie entre le titulaire et le remplaçant n'est plus aussi claire qu'elle l'a toujours été et on a vu au Real Madrid, au Barça et dans bien d'autres écuries de premier plan qu'une rotation pouvait exister. La preuve cette saison avec l'alternance entre Keylor Navas et Gianluigi Donnarumma dans les cages du PSG, qui pourrait rapidement devenir un casse-tête pour Mauricio Pochettino, ce dernier disposant de deux des tout meilleurs gardiens du monde. A une échelle différente, c'est aussi le cas à l'OM, avec cette concurrence entre Steve Mandanda et Pau Lopez depuis le début de la saison. Concurrence, vraiment ? Pas pour l'instant, puisque l'Espagnol a pris la place du Fenomeno lors des sept derniers matches de l'OM.

Au départ, on ne pouvait pas vraiment parler de surprise, puisque Sampaoli avait été clair en expliquant qu'il allait instaurer une vraie concurrence

Blessé à l'épaule lors de son arrivée en provenance de la Roma cet été, le gardien international espagnol (2 sélections) a été remis dans le bain le 11 septembre dernier lors du déplacement de l'OM à Monaco (2-0). Il a ensuite enchaîné avec le déplacement au Lokomotiv Moscou (1-1) en Europa League, et n'a plus quitté la cage marseillaise depuis. Au départ, on ne pouvait pas vraiment parler de surprise, puisque Sampaoli avait été clair en expliquant qu'il allait instaurer une vraie concurrence. Toutefois, les premières rumeurs d'un agacement de Mandanda ont commencé à fuiter dans la presse, le champion du monde olympien ayant été prévenu de son séjour sur le banc quelques heures avant le coup d'envoi à Monaco. Même chose à Moscou. Que cette polémique soit réelle ou pas, peu importe. Mais la soudaineté de cette mise à l'écart a surpris. "C’est un manque de respect, ce qu’on fait à Steve Mandanda, expliquait récemment sur RMC son ancien coéquipier Mathieu Valbuena. Il a une histoire avec l’OM. Je veux bien qu’on prépare l’avenir, qu’on lui mette quelqu’un dans les pattes, mais à un moment donné, quand on regarde les premiers matchs de Lopez, je ne vois pas ce gardien meilleur que Steve. Si quelqu’un vient pour embêter Steve Mandanda, il doit montrer sa supériorité. Et là, ce n’est pas le cas".

Vous êtes 85% à souhaiter le retour de Steve Mandanda dans les cages de l'OM pour la réception du FC Lorient dimanche

C'est là tout le problème. En fait, les observateurs et les supporters de l'OM n'ont pas été choqués par l'arrivée d'un gardien de haut niveau pour venir titiller un Mandanda de 36 ans, plus proche de la fin que du début de sa carrière. Au contraire, cette hégémonie sans partage commençait même à en agacer certains. Mais là, au vu des performances de Pau Lopez depuis sa prise de pouvoir, ce désir de changement semble s'être estompé. Carrément même, si l'on se base sur notre consultation proposée mercredi, où vous étiez 85% à souhaiter le retour de Mandanda dans les cages pour la réception du FC Lorient dimanche. Un plébiscite sans équivoque, qui prouve, d'une part, que Lopez n'a pas véritablement réussi à convaincre, et que vous ne voyez pas (ou plus) Mandanda au bout de son histoire avec l'OM. Suffisant pour convaincre Sampaoli de changer son fusil d'épaule ? Déjà, il n'est pas certain que cette consultation arrive sous les yeux de l'Argentin, mais surtout, sa gestion du sujet depuis plus d'un mois semble prouver son souhait d'installer Lopez durablement. Après, dans cet arbitrage, l'avis de Pablo Longoria devrait compter aussi. En effet, avec une option automatique de transfert définitif à 15 M€ pour Lopez au bout de 20 matches joués, le dossier n'est pas neutre et n'est pas qu'une question de concurrence sportive. Une telle somme pour un gardien international de 26 ans n'est certes pas folle, mais à le seule condition que le niveau de ce dernier ne fasse pas débat. Réponse dimanche soir...

sondage_mandanda_lopez.jpg (118 KB)