OM : ce qui est ressorti de la conférence de presse de Longoria à Diambars

Le président marseillais Pablo Longoria est actuellement en visite au Sénégal pour faire le point sur le partenariat avec Diambars. Revivez les moments forts de la conférence de presse d'hier.

Publié le 04/08/2021 à 13:35
OM : ce qui est ressorti de la conférence de presse de Longoria à Diambars

Fin 2019, l'OM officialisait la signature d'un partenariat avec l'institut Diambars, prestigieux centre de formation installé à Saly, au Sénégal. Cet accord portant sur trois ans, et certainement plus comme l'expliquait l'ancien président de l'OM Jacques-Henri Eyraud, permet à l'OM d'avoir une option prioritaire sur deux joueurs de l'institut chaque saison. Un deal très intéressant avec ce centre de formation considéré comme le meilleur en Afrique et qui a déjà révélé plusieurs grands joueurs (Idrissa Gueye, Pape Souaré, Badou Ndiaye, Kara Mbodji, Adama Mbengue ou encore Saliou Ciss).

Le président marseillais Pablo Longoria est actuellement en visite officielle à Diambars. Il a tenu à justifier le peu de résultats du projet depuis le début du partenariat : "On a subi des conséquences vraiment terribles, comme la fermeture des frontières. Pour mettre en place des projets comme de la supervision, de la formation, c'était très compliqué". Une raison confirmée par Saër Seck, le président de Diambars : "On a signé un partenariat en décembre 2019 et tout de suite après avec l'explosion de la pandémie de Covid-19, il y a eu une restriction sur l'ensemble des déplacements. Ce qui fait que tous les échanges, tous les programmes de développements techniques, les déplacements des jeunes joueurs ont été très compliqués".

La suite du partenariat s'annonce donc meilleure, comme l'affirme le président de Diambars : "Maintenant il y a moins de contraintes, et on espère que l'ensemble des plus-values que nous attendons va être mise en oeuvre. Jusqu'où souhaitons-nous aller avec l'OM ? Il n'y a pas de limites (...) L'objectif qui est le notre c'est de recruter de bons joueurs, de bien les former, et de permettre à l'Olympique de Marseille de pouvoir être performant avec des joueurs formés ensemble avec la doctrine que nous avons mise en place". 

Une performance soulignée par le président phocéen Pablo Longoria"En Afrique, il y a des possibilités encore très grandes. En vérité, c’est peut-être démagogique, c’est peut-être effectif, parce que c’est trop facile de dire que dans le foot africain il y a toutes les possibilités oui. Maintenant, c’est la vérité que les talents nous viennent directement d'Afrique. Il y a quelque chose de différent. Il y a la liberté sur le terrain et moins de pression. (...) Qu’est-ce qu’on recherche de plus en Afrique ? (…) On cherche toujours à avoir de l’excellence, des talents sportifs au niveau international (...) L'Olympique de Marseille et le Sénégal ont des intérêts et une histoire en communs ainsi que des liens très forts".

Le président marseillais a également rapidement évoqué le joueur Bamba Dieng : "Pour nous, avoir la possibilité de voir les performances sportives d'un joueur comme Bamba Dieng avec le potentiel qu'il a c'est toujours important. Il a fait une très bonne préparation avec notre équipe première et ça nous rend très fiers et contents. Spécialement parce que c'est un joueur issu d'une collaboration entre deux institutions". Pablo Longoria qui a d'ailleurs été comparé à Pape Diouf, voici sa réaction : "C’est un motif de satisfaction que d’être comparé à Pape Diouf. Mais, la seule comparaison qu’on peut faire, c’est d’avoir été comme lui directeur sportif puis président".