OM : à quoi peut ressembler Montpellier avec tous ses absents ?

L'Olympique de Marseille accueille Montpellier ce samedi en huitièmes de finale de la Coupe de France.

Publié le 27/01/2022 à 12:00

Ce samedi (21 heures, Eurosport 2), l'OM accueille Montpellier à l'Orange-Vélodrome pour le compte des huitièmes de finale de la Coupe de France. Une très belle affiche entre le troisième et le sixième de la Ligue 1, mais qui s'annonce assez compliquée pour le coach montpelliérain Olivier Dall'Oglio. En effet, le MHSC devra se passer de quatre titulaires avec Mavididi, Ferri et Savanier suspendus, et Germain blessé. Toutefois, les Héraultais ont de la réserve et peuvent donner du fil à retordre aux Olympiens, comme l'explique au Phocéen Corentin Pastoret, du site Allezpaillade.com :

À quoi ressemble Montpellier avant d'affronter l'OM ?

Corentin Pastoret : "Globalement, la première partie de la saison a été très réussie. On a notamment été très performants en décembre avec un bel enchaînement de victoires. On avait le sentiment qu'on aurait pu battre le Bayern (rires). En revanche, janvier a été beaucoup plus compliqué avec une défaite idiote à Strasbourg, puis une autre contre Troyes dans la foulée. Deux matches qui ont apporté de la tension, d'où les cartons idiots reçus. Ensuite, ils se sont très bien repris dimanche avec une victoire de folie à domicile face à Monaco dans les arrêts de jeu (3-2). Un match qui nous remet dans le bon sens".

La transition entre Der Zakarian et Dall'Oglio s'est donc faite en douceur ?

CP : "Oui. On avait des craintes à ce niveau, car Der Zakarian était très bien installé ici, et on savait que Dall'Oglio avait fini en difficulté avec Brest. On regrettait aussi que le club n'ait pas pris Laurent Battles. Mais aujourd'hui, on voit la patte Dall'Oglio sur le jeu et on se régale".

En revanche, pour le match au Vélodrome, ce sera compliqué avec tous ces titulaires absents...

CP : "C'est clair. Déjà, perdre Ferri et Savanier au milieu, c'est terrible, car ce sont les deux patrons de l'équipe. Il ne reste plus que Chotard comme titulaire dans ce secteur très important de l'équipe. On devrait voir Mollet revenir un peu plus bas et le jeune Leroy. Et devant, c'est la catastrophe aussi avec les absences de Mavididi et Germain, deux des trois titulaires. C'est un énorme chantier où on pourrait retrouver Gioacchini et Makouana, deux très jeunes joueurs sans aucune expérience, avec Wahi en pointe. En fait, notre seul point fort sera la défense avec notamment Mamadou Sakho, qui est énorme depuis son arrivée".

Du coup, on peut miser sur quel onze samedi ?

CP : "Je pense que Dall'Oglio peut aligner un 4-4-2 un peu plus défensif que d'habitude avec : Omlin - Souquet, Cozza, Sakho, Ristic - Makouana (Sambia), Leroy, Chotard, Mollet - Wahi, Gioacchini".