Nice-OM : le président de la Commission tente de justifier la décision

Nice-OM sera à rejouer sur terrain neutre et à huis clos. Voici les explications officielles de la Commission de Discipline...

Publié le 08/09/2021 à 23:47

C'est fait, la Commission de Discipline a rendu son jugement dans l'affaire de l'arrêt de Nice-OM suite à l'envahissement du terrain par les supporters de Nice consécutive aux jets de bouteilles, dont une a atteint Dimitri Payet.

Parmi les nombreuses décisions autour de ce Nice-OM, on retient notamment que le match sera rejoué sur terrain neutre. Une décision qui ne colle pourtant pas à la jurisprudence que l'on pensait applicable, celle qui avait poussé cette même commission à donner les 3 points à Lyon suite à l'envahissement du terrain à Bastia.

Mais alors pourquoi ne pas avoir appliqué la même décision ? Le président de la Commission de Discipline de la LFP, Sébastien Deneux, a tenté, au micro de RMC, de justifier le fait que le match soit donné à rejouer et non pas gagné sur tapis vert par l'OM : "C’est la décision de la commission de faire rejouer ce match sur un terrain neutre, à huis clos, à 0-0. L’arbitre était présent lors des auditions. Il nous est apparu plus cohérent de faire rejouer ce match. La volonté de la commission est de rappeler que le sort d’un match ne peut pas dépendre de la décision unilatérale d’un club de reprendre un match".