Mercato OM : la condition qui pousserait Séville à bouger pour Kamara

A trois semaines de la fin du mercato, Boubacar Kamara est bien à l'OM. Si le FC Séville et bel et bien intéressé, rien ne bougera tant que leur joueur, Jules Koundé, ne sera pas parti.

Publié le 10/08/2021 à 07:49

Courtisé depuis de longues semaines par plusieurs écuries européennes, Boubacar Kamara est toujours à l'OM et à cette heure. Aucun montant satisfaisant n'est arrivé sur le bureau du président de l'OM Pablo Longoria. Si une première offre a bien été émise de la part de Newcastle, le montant de 14 millions d'euros n'a emballé personne à Marseille.

Dans son édition du jour, l'Equipe confirme que le FC Séville a bien fait du minot sa priorité mais uniquement en cas de départ de Jules Koundé. Selon le journal, à offre égale, Pablo Longoria privilégierait des négociations avec le club espagnol. En effet, des pourcentages à la revente et autres bonus seraient "plus faciles à négocier" avec le club andalou.

A trois semaines de la fin du mercato, celui qui a fait toutes ses classes à l'OM est bel et bien toujours au club. Face à Montpellier dimanche dernier, Jorge Sampaoli l'a même aligné comme titulaire, malgré son absence de l'entrainement durant 10 jours suite au Covid. L'Argentin a une doctrine claire : tant que Bouba est au club, il s'en servira.

A la Mosson, Kamara a parfois manqué de liant dans les transmissions et d'un peu de distance de marquage sur les attaquants adverses, comme sur le centre décisif de Delort à la 31e. Mais c'est un tout autre Kamara, plein de grinta, qui est revenu des vestiaires. Son activité et sa volonté sont à louer.