Lyon-OM : une seule décision s'impose

Le revue de presse du lundi 22 novembre.

Publié le 22/11/2021 à 07:34

Une seule décision s'impose
Le quotidien régional, suite au match arrêté entre Lyon et l'OM, fustige les déclarations de Jean-Michel Aulas et explique ce que doit être la décision de la commission de discipline : "Le président lyonnais a fait preuve d'une mauvaise foi déconcertante qui n'était pas sans rappeler le numéro de Jean-Pierre Rivère à Nice. Il risque de continuer de jouer les Calimero dans les prochains jours. Alors qu'une seule décision s'impose pour mettre un terme à cette triste comédie : match gagné à l'OM et retrait de points à Lyon. La situation n'a que trop duré". Retrouvez toute l'information régionale dans La Provence.

Les explications du directeur général de la LFP
Suite à l'arrêt du match Lyon-OM, le directeur général de la LFP Arnaud Rouger assure que seul le préfet de Région a songé à faire reprendre la rencontre : "La préfecture de Région a souhaité que le match puisse reprendre pour des raisons liées à des troubles possibles à l'ordre public. La blessure d'un joueur par un jet de bouteille doit être prise en considération comme cela avait été le cas lors de Metz-Lyon (décembre 2016) avec Anthony Lopes, qui avait conduit à l'arrêt définitif de la rencontre. Je regrette la durée de la prise de décision, qui aurait été plus courte si l'arbitre et la LFP avaient été les seuls décideurs". Retrouvez toute l'actualité sportive dans L'Equipe.