Lyon-OM : le match est le plus important de l’année

Les Olympiens se déplacent à Lyon ce dimanche au Groupama Stadium pour le choc de cette quatorzième journée de Ligue 1.

Publié le 21/11/2021 à 01:00

Ce dimanche (20h45, Prime Video), l’Olympique de Marseille se rend à Lyon, pour la grosse affiche de la 14e journée de Ligue 1. De quoi nous remettre dans le sens de la marche après deux semaines à zapper sur des matches internationaux sans saveur. En effet, les Lyon-OM sont depuis plusieurs saisons les affiches à ne pas manquer, les vrais chocs entre deux vrais rivaux, depuis que le PSG s’est adossé au Qatar pour écraser tout risque de suspense dans notre championnat. Peu importe si le Classique n’est plus qu’une attraction éphémère le temps de deux matches aller-retour, car cet Olympico a pris le dessus sportivement, et sur toute une saison.

Lyon navigue à une septième place peu habituelle, entre périodes très abouties sur le plan du jeu et fins de matches catastrophiques

Alors, pourquoi cette première manche serait-elle le match le plus important de l’année ? Pour plusieurs raisons. Déjà et avant tout sportivement, puisque les deux rivaux sont des candidats déclarés au podium, comme Monaco, Nice ou encore Rennes. Auteur d’un début de saison compliqué, Lyon navigue à une septième place peu habituelle, entre périodes très abouties sur le plan du jeu et fins de matches catastrophiques. De quoi miner Peter Bosz et Jean-Michel Aulas, déjà très inquiets concernant le comportement de leur équipe. Inutile de dire qu’un scénario similaire au Groupama Stadium, avec une défense lyonnaise aux abois et un OM qui enfonce le clou dans les dernières secondes, constituerait une formidable opération pour des Olympiens qui creuseraient leur avance comptable, ainsi que le trou dans lequel se morfondent les Lyonnais.

Si l’OM de Sampaoli est une véritable équipe, celle de Bosz n’est pour l’instant qu’une somme d’individualités

Indéniablement, l’aspect psychologique va peser lourd sur cette rencontre, dans le sens où le perdant (s’il y en a un) va prendre un énorme coup sur la tête. Bien sûr, nous ne sommes qu’au tiers du championnat, et il y aura de la place pour rattraper les points perdus. Mais encore une fois, le comportement des deux équipes nous dira beaucoup des suites de la saison. Pour l’OM, l’équation est simple. Il s’agit de prouver que les envolées offensives des premières journées n’étaient pas qu’un tube de l’été, car la solidité défensive de l’équipe ne suffira pas à monter sur le podium. Pour Lyon, le chantier paraît plus important, car si l’OM de Sampaoli est une véritable équipe, celle de Bosz n’est pour l’instant qu’une somme d’individualités, et cela ne suffira pas non plus.

Les années 2000 et 2010 ont fait mal aux supporters de l’OM, réduits à compter les points lors des clashs entre présidents

Enfin, ce choc est également une question de suprématie, même si les portes du Groupama Stadium seront fermées aux supporters olympiens. Sur la ferveur des fans, il n’y a évidemment pas photo, et ce depuis toujours. En revanche, il est clair que Lyon a pris l’ascendant depuis longtemps sur le plan sportif. Les années 2000 et 2010 ont fait mal aux supporters de l’OM, réduits à compter les points lors des clashs entre présidents, à défaut de pouvoir les compter au classement. Les dernières saisons ont réduit peu à peu ce fossé, au point d’être aujourd’hui au coude à coude. Autant dire qu’avec une victoire ce soir, les Marseillais remettraient les compteurs à zéro, et même un peu plus. Autant de raisons pour sortir le grand jeu !