L1 : le plan de Labrune pour reformer la Ligue 1

Le président de la LFP table sur quatre groupes de réflexion pour réformer la Ligue 1.

Publié le 20/09/2021 à 14:49
L1 : le plan de Labrune pour reformer la Ligue 1

Contrats, gouvernance, marketing, arbitrage : la LFP veut tout changer. Depuis la prise de fonction de Vincent Labrune il y a un an, l'ancien président de l'OM n'a eu cesse d'afficher son envie de réformer le football français en profondeur. Après avoir "géré" la défection Mediapro, le nouvel appel d'offres avec Amazon, les nouvelles grandes manoeuvres sont lancés. 

Selon RMC Sport, il y aurait quatre axes de travail, quatre pools de dirigeants désignés pour l'occasion afin de faire avancer les choses. Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG, est chargé par exemple de la "valorisation du produit", pour vendre mieux les droits de la Ligue 1 à l'international avec également une réflexion sur la réalisation des matchs et la répartition des droits TV. Ce qui tombe plutôt bien quand on se rappelle que le président délégué par le Qatar s'occupe également de la chaîne BeIN Sport... 

Jean-Pierre Rivère ne s'occupe pas ici du dialogue avec les tribunes, mais le président de Nice va gérer le dossier "arbitrage" avec à l'étude la possibilité enfin de voir les arbitres de Ligue 1 équipés de micros. 

Jean-Pierre Caillot, de Reims, est lui sur le volet "Dialogue social et outil de régulation", pour permettre notamment aux premiers contrats pro de passer de trois à cinq ans et ainsi permettre aux formations de Ligue 1 de mieux protéger leurs jeunes joueurs avant leur départ à l'étranger. Il est aussi question de limiter le nombre de joueurs dans les effectifs, imposer ou non un salary cap... 

Enfin, Laurent Nicollin, de Montpellier, s'occupe de la "Gouvernance" pour simplifier les statuts et le fonctionnement de la Ligue.