L1 : à moins de 3 semaines de la reprise, Canal et BeIN s'écharpent au tribunal !

A quelques jours de la reprise de la Ligue 1, Canal+ et BeIN se retrouvent au tribunal au sujet des matchs du samedi 21h et du dimanche 17h. Le "diffuseur historique" cherche à se retirer.

Publié le 21/07/2021 à 10:29
L1 : à moins de 3 semaines de la reprise, Canal et BeIN s'écharpent au tribunal !

Le feuilleton des droits télés en Ligue 1 se poursuit. Pour être honnête, depuis l'arrivée de MédiaPro aux commandes la saison dernière, il ne s'est jamais vraiment arrêté. Dernières nouvelles en date, le duel livré au Tribunal de Nanterre entre Canal+ et BeIN au sujet des lots déjà obtenus à l'époque de la chaîne Téléfoot.

En 2018, BeIN achète en effet les droits des matchs du samedi 21 h et du dimanche 17 h pour la période 2020-2024. Canal les rachètera à prix coûtant pour 332 millions d'euros. Selon le groupe Canal, les tarifs de l'époque étaient biaisés par l'offre mirobolante du groupe Sinéo-Espagnol. La chaîne exprime donc son intention de se retirer de la partie, estimant que c'est à BeIN de récupérer ces droits... et donc de les payer. Ce que ces derniers, bien sûr, refusent de faire.

Le Tribunal de Nanterre devrait rendre son verdict sur ce litige ce vendredi. S'il est difficile de se risquer à un pronostic, une chose est sûre : si BeIN obtient gain de cause comme semblent le suggérer ce matin les journalistes de l'Equipe, Canal sera bien obligé de régler les premiers 56 millions d'euros dès ce 5 août.

Dans le cas contraire, l'imbroglio se poursuivrait, le tout à quelques semaines de la reprise de la Ligue 1, dont les droits sont à présent détenus à 80% par Amazon.