Internationaux OM : qui part, qui ne part pas ?

Qui sont les internationaux olympiens concernés par la trêve ?

Publié le 22/03/2021 à 12:00
Internationaux OM : qui part, qui ne part pas ?

Avec deux semaines de trêve internationale, Jorge Sampaoli va enfin pouvoir faire travailler son groupe physiquement et tactiquement, alors qu'il n'a fait que parer au plus pressé depuis son arrivée à la tête de l'équipe. Toutefois, le coach argentin devra faire sans les internationaux de l'effectif olympien qui ont rejoint leurs sélections respectives, même si la crise sanitaire a longtemps fait planer des incertitudes sur ce sujet, notamment pour ceux amenés à jouer en dehors de l'Union Européenne. En effet, si la tendance allait vers une interdiction pour ces derniers de partir, le ministère des Sports a confirmé "que les internationaux de retour de compétition officielle hors UE avec leur équipe nationale, française ou étrangère, sont exemptés de septaine dès lors que le respect d'un strict protocole sanitaire et médical est garanti (bulle + test PCR quotidien au retour en club). Ils pourront donc s'entraîner et jouer sans application d'un délai de 7 jours". L'occasion de faire un point sur les Olympiens concernés.

Balerdi d'abord convoqué, puis retiré de la liste des U23 argentins

Le cas de Leo Balerdi était le plus épineux, car le défenseur olympien devait rejoindre la sélection U23 argentine au Japon pour y disputer deux matches face aux U23 nippons. Convoqué dans un premier temps par Fernando Batista, Balerdi a finalement été retiré de la liste. Il restera donc à Marseille.

Khaoui avec les Aigles de Carthage

Saîf Khaoui était dans le même cas de figure avec la sélection tunisienne, qui doit affronter la Libye et la Guinée Équatoriale en éliminatoires de la CAN 2021 (les Tunisiens sont déjà qualifiés). Le milieu marseillais figure dans la liste de 31 joueurs de Mondher Kebaïer et plus rien ne s'oppose à sa sélection.

Milik retrouve la sélection polonaise

Il a quitté le Napoli en partie pour retrouver sa sélection en gagnant du temps de jeu. Mission réussie pour le buteur olympien qui affrontera la Hongrie, Andorre et l'Angleterre en éliminatoires pour le Mondial 2022. Le dernier déplacement en Angleterre posait problème, mais les derniers doutes ont été levés.

Aucun problème pour Mandanda, Caleta-Car et Kamara

On aurait aimé voir Bouba Kamara chez les A, mais il disputera l'Euro U21 avec les Bleuets face au Danemark, à la Russie et à l'Islande. De son côté, Mandanda jouera l'Ukraine, le Kazakhstan et la Bosnie en éliminatoire du Mondial 2022. Enfin, pas de souci pour le Croate Duje Caleta-Car qui reste dans l'UE avec un déplacement en Slovénie et les réceptions de Chypre et Malte.

La formation olympienne représentée

Pas de problème non plus pour les jeunes qui, eux, restent sur le territoire français. Ugo Bertelli et les U18 joueront deux amicaux face à la réserve de Rennes et contre Caen, alors que les U17 de Jonathan Pitou affronteront les U19 d'Orléans et une sélection U17 du Loiret.