Incidents Lyon-OM : ce que demandent les dirigeants marseillais [MàJ]

Ce mercredi, Lyon et Marseille seront fixés sur les suites des incidents du Groupama Stadium.

Publié le 06/12/2021 à 20:27

Il y a un peu plus de deux semaines, le match entre Lyon et Marseille était interrompu par l'arbitre de la rencontre Ruddy Buquet, plus de deux heures après l'agression subie par Dimitri Payet, touché en pleine tête par une bouteille d'eau.

Ce mercredi, Lyon et Marseille seront fixés sur les suites des incidents du Groupama Stadium. On connaîtra les décisions de la Commission de Discipline concernant le sort du match et celles concernant les sanctions à l'encontre du club de Jean-Michel Aulas.

D'après RMC Sport, la Ligue aurait pris note, au sujet du jet de bouteille, qu'il s'agissait d'un acte isolé (soit l'argument fétiche matraqué par Jean-Michel Aulas depuis l'incident, ndlr). L'instance aurait aussi remarqué qu'après cette rencontre, l'OL a rapidement fait le nécessaire en annonçant notamment l'installation de filets de protection au Groupama Stadium. D'après nos confrères, Lyon pourrait écoper d'un deuxième huis clos et d'un retrait d'un point avec sursis.

De leur coté, les dirigeants olympiens insistent dans leur dossier sur le fait que ce jet de projectile sur Dimitri Payet est un incident grave et qu'il n'est pas "isolé", l'individu interpellé étant connu comme un vrai supporter lyonnais. Pour cela et de nombreux autres arguments réunis dans leur dossier, les responsables du club phocéen demandent à la commission de discipline de frapper fort en prenant une sanction exemplaire : match perdu pour Lyon.

Il ne reste plus qu'à attendre pour savoir si l'OM remportera le match sur tapis vert ou s'il faudra rejouer la rencontre.