Foot : la mise au point de Giroud sur Mbappé et Benzema

Olivier Giroud n'a pas été convié en Equipe de France depuis la fin de l'Euro. Dans une interview, il revient sur les polémiques le concernant.

Publié le 13/10/2021 à 11:24
Foot : la mise au point de Giroud sur Mbappé et Benzema

Olivier Giroud (35 ans, 110 sélections, 46 buts) n'a pas pris part aux deux derniers rassemblements de l'Equipe de France. Dans une interview accordée au Guardian, il revient sur les différentes polémiques récentes autour de lui et des autres membres de l'Equipe de France.

Concernant sa relation avec Karim Benzema et les propos de ce dernier se comparant à une Formule 1 et comparant Giroud avec un karting, il explique avoir "trouvé que c'était assez drôle. Après, les gens sur les réseaux sociaux m'ont envoyé tellement de photos de lui dans une voiture de Formule 1 et moi dans un karting avec la Coupe du monde, disant que c'était un peu de jalousie ou autre. Mais je n'ai rien dit de tel. J'ai tout pris avec le sourire. (...) Toute ma carrière en équipe nationale, ils m'ont opposé à lui, raconte Giroud. Vous aviez les pro-Benzema et les pro-Giroud. J'ai toujours dit que je n'avais aucun problème avec lui et que j'adorais jouer avec lui, mais c'était une chose médiatique de faire croire que nous nous battions. Cela n'a jamais été vrai".

Concernant son embrouille avec Kylian Mbappé (Giroud s'était plaint dans une interview d'après-match de ne pas recevoir les ballons, malgré son doublé lors d'un match amical), le buteur du Milan AC ne comprend pas pourquoi cette histoire a fait tant de bruit et il ne pense pas que ça a pu perturber l'ambiance des Bleus : "C'était une si petite chose. Il était un peu contrarié pendant quelques jours, même si je lui ai expliqué que je ne le visais pas. Je n'avais pas l'intention d'être dur avec qui que ce soit. Je venais de répondre à une question où un journaliste me disait après le match: "Tu as été très discret, mais tu as marqué deux buts". C'est toujours comme s'ils (les médias, ndlr) essayaient de me faire chier. J'ai juste répondu: "Ouais, peut-être qu'on aurait pu se trouver d'une manière différente". C'est tout. Les médias ont essayé de gonfler la chose et de dire que cela a ruiné l'atmosphère au sein de l'équipe. Mais allez ! Nous avons eu une conversation entre adultes et ce n'était pas un problème".