Wenger loue la politique de l'OM

L'entraineur d'Arsenal évoque la politique de recrutement de l'OM, qui est de miser sur des éléments jeunes et en devenir.

Publié le 18/09/2013 à 11:44

Ce mercredi soir face à Arsenal, l'OM ne partira pas favori. Face à une formation habituée aux joutes européennes, et à qui l'une des deux premières places du groupe est promise (ça reste à voir, quand même), l'OM aura fort à faire. D'autant que le recrutement estival des deux formations n'est pas vraiment comparable...

Élie Baup n'hésitait d'ailleurs pas à mettre en avant la qualité du mercato des Gunners cet été, avec notamment l'acquisition de Mesut Ozil pour 50 millions d'euros. Pour l'entraîneur marseillais, les deux équipes ne jouent pas dans la même cour : "On n'est pas dans le même recrutement. Mais nous, on a réalisé un recrutement très intéressant et de grande qualité avec des joueurs jeunes et d'avenir. On est en train de bâtir un groupe sur le moyen terme."

Ironie du sort, Baup se retrouve dans la situation qu'a vécue Arsène Wenger il y a quelques années à Arsenal, à savoir miser sur des jeunes en devenir. L'entraîneur des Gunners a d'ailleurs expliqué que cette solution serait payante à long terme : "L'OM se retrouve aujourd'hui sur un plan de la hiérarchie financière dans la même situation où je me suis retrouvé à Arsenal pendant quelques années. Ils ne peuvent pas acheter les joueurs que Monaco ou le PSG veulent prendre, donc ils sont obligés de jouer sur le futur et sur l'avenir. C'est une tactique intelligente, et qui je pense portera ses fruits. Mais il faut aussi se rendre compte qu'un joueur de très haut niveau a aujourd'hui entre 24 et 30 ans. Avant cela, il apprend son métier."